Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

2013 - La via sacra - Norte

Aujourd'hui visite de Braga et de ses environs.

 

Lorsque l'on visite le Portugal, tout est orienter vers la religion. Quasiment tout les monuments sont des églises, cathédrales, monastères.... Toutes les fêtes sont des processions....

 

Il ne faut donc pas être surpris du nombre de visites et de photos faites sur ce sujet.

 

Braga, surnommée la Rome Portugaise compte un certain nombre d'églises et de palais.

 

 


 



 

La Torre de Menagem, un donjon carré et crénelé, c'est tout ce qui reste de l'ancien château.

 

 

 

Une pause café au café Viana, sous les arcades de la Praça da Républica, est une référence. Fondé en 1871, il a récemment été rénové.

 

 

 

 

L'igraga dos Congregados

 

 

 

 

 

La via sacra et ses environs

 

Le sanctuaire de Bom Jesus do Monte

 

A 5 km de braga, c'est un sanctuaire religieux, presque unique, pour la perfection de son escalier

Il présente une symétrie parfaite

 

 

 



 

Normalement, pour les pèlerins, la via sacra commence par un escalier qui serpente dans la forêt et représente les 14 stations du chemin de croix. Puis l'escalier qui mène au sanctuaire ponctué de fontaines (l'escalier des cinq sens, puis l'escalier des 3 vertus).

 

Enfin le sanctuaire de style baroque

 

 

 



 

Inutile de préciser que nous avons pris le funiculaire qui permet de rejoindre le haut du sanctuaire et de redescendre toute les marches...bref un chemin de croix a l'envers !!!!!

 

Des kiosques de verdure agrémentent la promenade de part et d'autre du sanctuaire

 

 

 

 

Après une petite collation (sopa, bacalhau, filet de poisson frit et autre dessert et café) nous grimpons (en voiture bien sur) jusqu'à Monte Sameiro.

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, mercredi, aie aie aie...mal aux mollets avec toutes les marches de la vieille, car même en descendant, les muscles...ouille ouille ouille...

 

Aujourd'hui 1er mai, jour férié aussi au Portugal mais a part les fonctionnaires tout le monde travail.

 

Par contre, des branches de genets sont accrochées un peu partout. Sur les pare choc des voitures, sur les bateaux, dans les boites aux lettres des maisons....

 

 

Journée calme avec balade sur les petites routes des environs, de Apulia vers Viana do Castello en suivant la côte, qui permettent toujours de tomber par hasard sur des sites très sympas comme Monte Do Crasto.

 

 

 

 

Encore une église et en face une chapelle et sa montée de marche...

 

 

 

 

 

Croyez vous que nous les avons montés ?????

 

 

 

 

Ensuite Penedos, un village de pêcheurs

 

Comme très souvent au Portugal, il n'y a ni quai ni jetée, ni port, les bateaux sont simplement sur le sable ou sur une place et transportés jusqu'à la mer à chaque pêche, avec des tracteurs.

 

 

 



 

Une sculpture en hommage aux pêcheurs

 

 

 

 

Jeudi, le soleil est revenu et la température commence a remonter. Nous allons a Barcelos le matin, sur le marché, l'un des plus grand du pays depuis 17em siècle.

 

 

 


 

Tata colette qui recherche une passoire

 

 

 

 

Depuis le 27 avril jusqu'au 05 mai, c'est la « Festas das Cruz » La fête des croix. L'une des plus grande romaria (procession pour honoré le saint de la ville) de la région du minho. Nous reviendrons voir la procession vendredi, le 3 mai étant le jour le plus important de cette fête.

 

Les rues sont décorées et très animées.

 

 

 

 

Le coq est présent partout. Emblème du Portugal il doit sa notoriété a une légende née a Barcelos.

 

 

 Pendant un dîner chez un riche propriétaire de Barcelos une partie de l'argenterie fut volée et un des invités fut accusé du fait. Il fut jugé coupable par la cour. En dépit des preuves accablantes contre lui, il clama son innocence. Le magistrat donna à l'accusé une dernière chance de se justifier. Voyant un coq dans un panier près de lui, l'accusé dit : « Si je suis innocent, le coq chantera ! ». Le coq chanta et le prisonnier fut libéré.

 

 

 

 

 

Nous déambulons dans les rues de Barcelos, juqu'au musée archéologique et le vieux pont médiéval qui sépare Barcelinhos et Barcelos

 

 

 


 

 

 

 

En revenant nous entrons dans l'église principale de Barcelos, Igreja do Senhor Bom Jesus da Cruz. Pour la fête des croix, les pélerins et fidèles font des tapis de fleurs naturels sur le sol.

 

 

 



 

Nous ne pouvons quitter le marché sans déguster un farturas, sorte de beignets frits ;.. très bon pour la..heu...les formes....

 

 


 

 

 

L'après midi, direction Povoa de Varzim (25km). Ville à l'origine, de pêche, est devenue une ville de loisirs.

 

La communauté « piscatoire » (de pêcheurs) est très importante encore. On les retrouve l'après midi près de l'église da Lapa, en train de jouer aux cartes.

 

 

 

 

Nous essayons de comprendre leur jeu de carte (sorte de belote) et le comptage des points

 

 

 

 

 

l’église de Lapa

 

 

 



rappel le naufrage du 27 février 1892 qui vit périr 105 pêcheurs

 

 

 

 

En longeant le boulevard du front de mer,

 

 

 

 

nous trouvons, des fleurs, des pourpiers plus gros qu'en France

 

 

 

 

 

des oiseaux

 

 

 

 

un monument dédié aux femmes de pêcheurs

 

 


 

 

 

Le monument au pêcheur

 

 

 

 

et un mur d'Azulejos décrivant la vie des poveiros (habitants de povoa)

 

 

 

 



 

Voilà, encore une bonne journée bien remplie, et comme le soleil est de la partie, tout va bien.

 

Pour la suite nous aviserons demain en nous levant.



03/05/2013
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi