Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

2016 - L'Alentejo et ses forteresses - Alentejo

 

 

 

 

Mercredi 17 février, le soleil est toujours là et nous partons sur la journée vers l'est.

 

Boucle Viana do Alentejo – Moura – Mourão – Monsaraz – San Pedro de corval – Viana.

 

mapa1.jpg

 

Première étape un arrêt au barrage d'Alqueva.

 

Achevé en 2002 ce barrage à permis de créer le plus grand lac artificiel d'Europe tant par le volume que par la superficie (250 km²).

 

 

Alqueva (2).JPG

 

Cette entreprise gigantesque visait à pallier le manque d'eau endémique de la région.

 

Alqueva (3).JPG

 

 

Alqueva (4).JPG

 


Alqueva (5).JPG

 

Nous arrivons ensuite à Moura qui n'offre guère de découvertes architecturales ou autres.

 

Moura (1).JPG

 

Mais nous retrouvons, ce que, depuis 2007 nous surnommons « nos petits nids de pépés ».

 

Erick se joint à un groupe le temps d'une photo (même si il se voit très bien dans quelques années, pour ses vieux jours..........)

 

 Moura (2).JPG

 

En reprenant la route vers Mourão, nous découvrons les étendues d'eau du lac artificiel et c'est vraiment magnifique.

 

Mourao (1).JPG

 


Mourao (2).JPG

 

Les photos ne rendent pas complètement la beauté du paysage.

 

 

Au passage, des grues qui se reposent, peut être avant de reprendre la destination de la France et du Béarn en particulier (clin d’œil aux enfants qui les voient passer au dessus de chez eux)!!!!!

 

Mourao (4).JPG

 

Nous arrivons à Mourão.

 

Surplombant la vallée du Guadiana d'un côté

 

 Mourao (13).JPG

 

et l'immense lac artificiel de l'autre

 

Mourao (15).JPG

 


Mourao (17).JPG

 


Mourao (19).JPG
 

 

Le château d'origine médiévale fut restaurer sous les ordres du roi Dom Dinis a partir de 1296,

 

 Mourao (10).JPG

 


Mourao (11).JPG

 


Mourao (14).JPG

 


Mourao (16).JPG

 


Mourao (22).JPG

 

 

Après une très bonne bacalhau gratinée à la béchamel accompagnée d'une bouteille de Mateus, nous nous dirigeons vers Monsaraz.

 

 

Au sommet d'une colline, la citadelle est postée comme une sentinelle depuis le moyen âge.

 

Monsaraz (1).JPG

 

 

 

Monsaraz (14).JPG

 

Photo prise avec une pensée à tous les amis campingcaristes, qui ont tous passés au moins une nuit face à ce site grandiose.

 

 

Monsaraz (13).JPG

 

 

Le minuscule village n'a pas évolué depuis bien longtemps et garde des petites maisons, blanchies à la chaux ,et les petites ruelles à l'abri du temps qui passe.

 

Monsaraz (2).JPG

 


Monsaraz (3).JPG

 


Monsaraz (4).JPG

 


Monsaraz (5).JPG

 


Monsaraz (6).JPG

 


Monsaraz (9).JPG

 


Monsaraz (10).JPG  
Monsaraz (11).JPG

 

La beauté des paysages depuis les hauts de Monsaraz sont vraiment magnifiques et il faudrait faire des photos en panoramiques à presque 360 degrés pour se rendre compte.....

 

Monsaraz (12).JPG

 

 

 

 Monsaraz.JPG

Nous reprenons la route jusqu'à San Pedro do Corval, réputée pour ses poteries et céramiques (Olarias).

 

Petite ville de 1300 habitants, San Pédro Do corval est le plus grand centre de poterie du Portugal.

 

 Sao pedro do corval (1).JPG

 

La tradition de la poterie remontent à la préhistoire, grâce à l'existence de dépôts d'argiles présentant des caractéristiques spécifiques.

 

 

Des pièces uniques, pots, roues, fours des temps anciens, ont été découvert. Ces outils en argile, étaient moulés pour les besoins des travaux dans les champs et la vie des Alentéjano.

 

Sao pedro do corval (3).JPG

 

Actuellement on peut trouver à São Pedro do Corval de véritables œuvres d'art, que ce soit dans la forme ou la décoration - poterie peinture - fait avec savoir-faire ancestral et une fonction esthétique propre à la région.

 

Sao pedro do corval (7).JPG

 


Sao pedro do corval (8).JPG

 

On peut voir en direct mouler l'argile par les mains expertes de maître potier à son tour et de partager leurs connaissances et expériences.

 

Sao pedro do corval (5).JPG

 

São Pedro do Corval compte plus de deux douzaines de briqueterie en fonctionnement constant et une centaines de boutiques.

 

Nous visitons un de ces ateliers ou le potier est la 7ème génération à faire prospérer l'atelier.

 

Sao pedro do corval (9).JPG

 


Sao pedro do corval (10).JPG

 

 

 

Alternant les jours avec de la route et des jours plus tranquilles, ce jeudi nous partons l'après midi faire une petite virée non loin de Viana Do Alentéjo.

 

Un seul arrêt qui présente une particularité, le petit village de Odevilas.

 

Tous les arbres sont « habillés » de couvertures faites au crochets !!!!!!

 

Odivelas (1).JPG

 

Avis aux copines de tata Colette : Elle propose cela comme nouvel atelier pour le centre.... Maintenant il ne reste plus qu'à choisir quels arbres vous voulez habiller smiley1.jpg

Odivelas (2).JPG 
Odivelas (4).JPG

 

 

Vendredi, nous partons sur la journée pour voir la mer. Cela fait quand même 7 jours que nous ne l'avons pas vue.

 

mapa2.jpg

 

Santiago de Sacem – Sines – et une petite incursion jusqu'à Porto covo pour voir une maison à louer pour un prochain séjour peut être.

 

Santiago do Cacem

 

Sur une modeste colline un château médiéval permet une vue sur la ville 

 

santiago de sacem (2).JPG

 


santiago de sacem (3).JPG

 


santiago de sacem (6).JPG

 


santiago de sacem (10).JPG

 

et au loin les falaises de la Serra de Arrabida.

 

 

santiago de sacem (4).JPG

 


santiago de sacem (7).JPG

 

Et des petites rues avec des marches et le linge qui sèche.

 

 santiago de sacem (1).JPG

 

Nous arrivons sur Sines et la mer est splendide, émeraude et l'écume blanche.....

 

 Sines (21).JPG

 


Sines (27).JPG

 


Sines (34).JPG

 

 

 

Un arrêt sur le port de Sines.

 

Sines (9).JPG

 


Sines (10).JPG

 


Sines (11).JPG

 


Sines (16).JPG

 


Sines (17).JPG

 

Pas de visite du centre de Sines qui n'offre pas trop d’intérêt et les abords très industriel avec centrale, gazoducs....

 

Avant de déjeuner dans un petit restaurant face à la mer... je vous laisse imaginer le plaisir

 

 Sines (40).JPG

 

 

Samedi, nous partons vers Estremoz ou se tient un marché.

 

 

mapa3.jpg

 

 

Nous sommes en manque de ces marchés que nous aimons au Portugal. Dans l'Alentejo il n'y en a pas aussi souvent que dans le nord du pays.

 

Nous voulons absolument acheter des légumes et des fromages, car même si nous déjeunons très souvent au restaurant, le soir nous (heu en fait tata Colette) fait la soupe (Oui mais moi pendant ce temps je fais la mise à jour du site...alors!!!!).

 

Premier arrêt Evoramonte

 

Evoramonte (5).JPG

 

Petit bourg perché au sommet d'une colline

 

 

Entouré de remparts

 

 Evoramonte (2).JPG

 

et une insolite forteresse

 

Evoramonte (4).JPG

 

que nous rejoignons par une petite rue

 

 Evoramonte (3).JPG

 

Estremoz et son marché.

 

En fait avec le marché alimentaire, se trouve un marché d'antiquités qui a lieu tous les samedis matins.

 

Estremoz (32).JPG

 

Martine, Dominique... Nous avons bien pensés à vous.....

 

Un rémouleur et son vélo attend le client

 

Estremoz (31).JPG

 

 

Et Colette et Erick « bavent d'envie » devant les fromages (et en achètent) de brebis, vaches, mélangés, frais, durs......

 

Estremoz (29).JPG

 


Estremoz (30).JPG

 

Après déjeuner, pour digérer, nous grimpons jusqu'au château et sa tour devenu une pousada.

 

Estremoz (12).JPG

 



Estremoz (22).JPG

 

Nous commençons a voir du marbre blanc et rosé extrait dans la région.

 

 Estremoz (18).JPG

 

 

Nous visitons une petite exposition de Bonecos.

 

Réputé depuis le 18è siècle pour ces santons qui représentent des personnages de la crèche mais aussi des personnages de la vie quotidienne: berger, laitier, paysans...

 

Estremoz (8).JPG

 

Les figurines sont modelées et seule la tête est moulée. Les vêtements sont découpés d'après des patrons de papier.

 

 Estremoz (7).JPG

 

Certaines figurines sont des sifflets.

 

 Estremoz (5).JPG

 

Après Estremoz nous filons vers Vila Vicoça, capitale du marbre.

 

Tout au long de la route (15 km) des carrières de marbre. L'industrie marbrière s'est développée avec l'arrivée des techniques d'extractions dans la seconde moitié du XXè siècle, même si le minerai est exploité depuis l'époque romaine.

 

Vila Vicoça (9).JPG

 

Aujourd'hui près de 200 carrières sont exploitées sur une bande de 30 km de long et 5 km de large. Des spécificités géologiques ont donné à la production locale une renommée internationale : marbres blancs et blanc rosé d'Estremoz, rosés de Borba et toute une déclinaison de gris, jaune et vert.

 

Vila Vicoça (10).JPG

 


Vila Vicoça (13).JPG

 

Vila Vicoça (2).JPG

 

 

Véritable poumon économique de la région, l'industrie marbrière à encore de beaux jours devant elle, ses réserves sont estimés à environ 200 ans.

 

VilaVicoça, dotée de 22 églises, possède surtout un palais Ducal associé à la dynastie des Brangance.

 

Vila Vicoça (15).JPG

 

 

Partout du marbre....

 

Vila Vicoça (1).JPG

 


Vila Vicoça (4).JPG

 


Vila Vicoça (11).JPG

 

 

 

L'enceinte du château abrite quelques rues ainsi qu'une église.

 

Vila Vicoça (3).JPG

 


Vila Vicoça (6).JPG

 


Vila Vicoça (7).JPG

 


Vila Vicoça (8).JPG

 

 

 

 

Pour terminer cette seconde semaine, nous passons le dimanche à Viana Do Alentéjo. En effet nous avons pris notre café un matin dans un petit restaurant dont les propriétaires parlent français (Ils ont vécu 7 ans à la Roche sur Yon) et le dimanche midi c'est mouton. Un dimanche rôti au four et le dimanche d'après en ragoût. Colette rêve d'agneau ou de mouton …. Donc.

 

Le matin nous montons jusqu'au château, que nous n'avons pas encore visité.

 

 Viana (46).JPG

 


Viana (47).JPG

 

 

Viana (45).JPG

 

Du début du XIVè siècle il renferme dans son enceinte l'église principale de Viana.

 

 Viana (38).JPG

 


Viana (39).JPG

 


Viana (40).JPG

 

 

 

 

Dans une petite chapelle à l'entrée du château se trouve une exposition de châles brodés à la main (Xailes de coração : Châles de coeur) .

 

Viana (28).JPG

 


Viana (29).JPG

 


Viana (30).JPG

 

Le plafond est magnifique


Viana (35).JPG

 

 

 

Nous contournons le château pour nous retrouver sur la place principale et donc l'arrière du château.

 

 Viana (24).JPG

 

Petit message pour Papa et Maman, cela va vous rappeler des souvenirs de 2010 lorsque nous étions chez « Marguerite » à Vendas Novas et que nous étions venus à la Romaria des cavaliers et à la bénédictions des chevaux sur cette même place.

 

 Viana (15).JPG

 


Viana (16).JPG

 


Viana (20).JPG

 

 

 

Aujourd'hui c'est simplement une rencontre brève mais très sympathique.

 

 Viana (10).JPG

 


Viana (12).JPG

 


Viana (14).JPG

 

 

Un petit pépé nous fait la causette.

 

Viana (8).JPG

 

En revenant nous longeons le jardin public avec son kiosque et ses orangers.

 

Viana (3).JPG

 

Et la fontaine qui donne son nom au restaurant "3 Bicas" (qui peut se traduire par  3 robinets ou 3 becs)


Viana (6).JPG

 

Pour finir, le citronnier de notre jardin (que nous avons goûter)

 

Viana (2).JPG

 

et un petit coucou de Pépite.

 

Viana (1).JPG

 

 

A bientôt pour la suite....



22/02/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi