Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

2007 - Norte (4)

 
 
 

 

 

  • Région du Nord  (Beira alta - Douro - Traos Montes)

La ria de Aveiro - Viseu - Linhares - Guarda -Vila Nova de Foz Coa - Miranda do douro - Bragança - Mirandela - Vila real - Lamego - Vallée du Douro - Porto - Vila do conde - Povoa do Varzim - Barcelos - Braga - Guimares - Serra Do Gerês - Chaves- Ponte de Lima - Viana de Castelo - Vila Franca

 

La ria de Aveiro : D'un coté la mer de l'autre la lagune. Nous avons fait en premier la route de Praïa da Barra a Praïa de Mira.

 

 

Praïa de Barra est la station balnéaire d'Aveiro. Nous y étions un dimanche et les Portugais viennent s'y promener, s'y baigner et pêcher.

 

 

Le lendemain, 33 Km de plaisir. Tout d'abord Costa Nova, village de pêcheurs avec toutes ses maisons rayées de toutes les couleurs.

 

 

 

La route se poursuit et permet de s'arrêter facilement pour une étape déjeuner le long des dunes

 

 

Ensuite Praïa de Mira.

 

Nous arrivons pour assister a la pêche à la xavega. Cette pêche se pratique en mettant un filet à l'eau, puis a retirer le filet avec des tracteurs (avant c'était des boeufs).

 

Un portugais nous explique que cette technique de pêche va disparaître car comme pour brûler en France, ce sont des concessions et cela va s'arrêter a cette génération (norme des filets et quota imposé par l'Union Européenne).

 

Les enfants ne pourront pas continuer et d'ailleurs ils ne le souhaitent pas trop, car cette pêche est difficile physiquement.

 

Préparation du filet : un pêcheur referme la poche du filet

 

 

Mise a l'eau du bateau : poussé par un tracteur, le chef de pêche compte les vagues pour prendre la bonne.

 

 

 

Remonté du filet avec les tracteurs :

 

A l'arrière des tracteurs est installé un système de poulies pour enrouler les cordages et le filet 

 

 

 

Tri du poisson : Lorsque le filet est complètement remonté, les pêcheurs coupent  le ravaudage, fait au départ, pour étaler le filet à plat et pouvoir trier le poisson et aussitôt après emmené au mercado municipal pour être vendu.

 

 

 

 

Remarques : Les pêcheurs laissent les touristes ramasser les poissons jugés trop petits pour la vente. Nous avons pu déguster des petites sardines et des petites seiches en apéro...un régal

 

 

 

Remarques bis : Cette pêche a lieu tous les jours, il faut environ 3 heures pour mettre le filet à l'eau, le remonter et trier le poisson. Hors saison nous avons eu la chance de les voir faire plusieurs fois. Par contre l'été, pour ne pas "ennuyer" les touristes sur la plage, il ne vont à la pêche que le matin (démarrage vers 6h30-7h)

 

Nous reprenons la route en début d'après midi pour contourner la ria (mira, Aveiro, Ovar) et faire l'autre route entre ria et mer (il n'y a pas de pont qui rejoint les 2 cotés du croissant formé par la ria d'aveiro)

 

Arriver a Torreira, petit port de pêcheurs dans la lagune. c'est encore différents, leurs bateaux (les moleiros) sont très colorés avec l'avant en croissant de lune. Nous arrivons pour les voir nettoyer leurs filets.

 

 

 

Dernière remarque : Je vous recommande vraiment de flâner sur ces 2 portions de route dans la ria d'aveiro....

 

Viseu :Capitale de la province de Beira Alta, la ville est dominée par sa cathédrale massive.

 

 

Et ses azulejos sur les murs de la ville

 

 

Linhares : l'un des 12 villages historiques du Portugal. C'est aussi l'un des plus grand centre de parapente d'Europe. Remarquez au pied du château la femme entrain de laver son linge (Cf Infos pratiques)

 

 

 

Guarda : un dicton portugais dit qu'elle est "forte, feia, fria e farta" (forte, laide, froide et opulente)...Son lacis de vielles ruelles aux épais murs de granit lui confère une touche sombre. Malgré ses allures d'austère forteresse à tours crénelées, la cathédrale est une des plus belle du pays.

 

 

 

 

Miranda do Douro : petite ville médiévale entourée par ses remparts, face à l'Espagne, et dominant le Douro.

 

 

 

Lamego :Sur la rive gauche du Douro, Lamego est une petite ville qui doit beaucoup à la folie des grandeurs de ses différents évêques.

 

 

 

A ne pas manquer l'escalier du sanctuario de Nossa Senhora dos remedios qui compte 600 marches. Par une petite route, l'on peut accéder au sanctuaire de notre dame des guérisons, si l'on veut éviter de monter l'escalier...

 

 

 

 

La vallée du Douro : Nous avons suivie la vallée du Douro menant de Peso da Régua jusqu'à Porto, je vous le conseil, c'est magnifique.

 

 

 

Bateau servant à transporter le vin dans les chais (époque malheureusement révolue. Ces bateaux servent maintenant aux touristes)

 

 

Si le long de la route, vous voyez ces abris ronds, ce sont des chais pour le vin

 

 

Porto : Facile à parcourir à pied, la vieille ville est construite sur les pentes escarpées du Douro. C'est un plaisir immense de déambuler dans les venelles de la vieille ville. Voir aussi la ville depuis l'autre coté du fleuve, a Vila nova de Gaia est aussi un régal.

 

Praça de la Libertade (Centre de Porto)

 

 

Les azulejos sur les murs de la gare centrale

 

 

Les ruelles de la vieille ville

 

 

Vue de Vila Nova de Gaia

 

 

 

Remarque : La circulation et le stationnement sont très difficile dans Porto, aussi nous avons stationné à Vila do Conde (une trentaine de Km de Porto, près du stade. De là part une ligne de métro jusqu'à Porto).

 

Vila do Conde :

 

Pova de Varzim : Petite ville de pêcheurs touristique

 

 

Barcelos : Cette ville doit sa notoriété à  un coq, symbole de la liberté retrouvée, devenu l'un des emblèmes du Portugal. Se trouver à Barcelos le jeudi, jour du marché le plus important et le plus animé du pays et qui se perpétue depuis le XIIèm siècle.

 

 

Braga : Nous avons choisi d'être à Braga pendant la semaine sainte (semaine de pâques) et surtout le vendredi. Braga est le bastion du christianisme. Au programme, plusieurs procession à travers les rues de la ville dont celle, trsè solennelle do senhor "Ecce Homo", précédé par un défilé de pénitents, les farricocos (croque-morts) qui cheminent dans les rues pieds nus, vêtus de tuniques noires et la tête cagoulée en brandissant un flambeau. Cette procession débute vers 22h30 le vendredi soir.

 

 

 

 

D'autre part, Braga est une jolie ville. Le seul problème est le stationnement. C'est la seule ville ou nous avons été au camping (1km à la sortie de la ville)

 

 

 

Bom Jesus : A 5km à l'est de Braga, ne manquez surtout pas Bom Jesus do Monte. Sanctuaire presque unique en son genre pour la perfection l'élégance de son escalier.

 

La via Sacra : En partant du bas de l'escalier sous le portail d'entrée, un chemin zigzague en pleine forêt.

 

 

Chaque virage est ponctué par des chapelles  abritant chacune une reconstitution très réaliste d'une scène de la passion du christ.

 

Après les 14 stations du chemin de croix, en premier l'escalier des cinq sens,

 

 

puis l'escalier des trois vertus (la foi, la charité et l'espérance)

 

 

et enfin  la terrasse dite de la cascade et enfin à l'église du sanctuaire.

 

 

Si vous n'avez pas le courage, ou la possibilité de faire cette monté. Au pied du portail d'entrée se trouve un funiculaire qui vous y montera et vous pourrez faire la descente a pied (Plus facile!!!!!). De plus il est plus facile de se stationner en bas (grands parking ombragés alors qu'en haut il n'y en a pas)

 

 

Monte Sameiro : Après votre visite de Bom Jesus vous pouvez continuer à monter jusqu'à Sameiro (572m) ou se trouve une église et surtout (après la venue de JPII) une esplanade dominant toute la vallée.

Stationnement sans problème sous des arbres.

 

 

 

Guimares: Aqui nasceu Portugal (Ici est né le Portugal), Guimares est en effet l'une des cités les plus anciennes du Portugal.

 

 

Dominée par 2 châteaux le Paço dos Duques de Bragança implanté au bas d'une colline, sa massive silhouette impressionne avec sa multitude de cheminée de briques effilées.

 

 

 

Le castelo, 7 tours carrées et crénelées jalonnent l'enceinte triangulaire qui entoure le donjon de 33m.

 

 

Guimares est une jolie ville ou il fait bon se ballader, partout de petites places avec des terrasses de cafés

 

 

 

Monter au Monte da Penha par le télépherique et faite une promenade bucolique dans les jardins aménagés sur les hauteurs avec ses eucalyptus et ses énormes rochers ronds

 

 

 

Remarque : Camping caristes, il y a un grand parking en haut près du paço dos duques de Bragança sur les hauteurs de la ville. Il est fermé a partir de 19h (de sympathiques gendarmes viennent vous avertir) et le marché à lieu sur cette place tous les vendredis matins.

 

 



31/05/2007
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi