Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

Petite incursion dans le Morbihan

 

 

 

 

10h30, un léger rayon de soleil en ce dimanche 12 janvier 2014. Nous décidons d'aller faire une petite incursion dans le Morbihan.

 

Nous ferons une boucle : Pontchâteau – Rieux – Rochefort en terre – Limerzel – Pontchâteau (environ 180 km)

 

 

map.jpg

 

Le long de la route, nous découvrons les inondations

 

DSCF4449.JPG

 


DSCF4450.JPG

 

 


DSCF4451.JPG

 

 

Puis le château de la Bretesche, au détours d'un virage

 

DSCF4452.JPG

 

 

Le château de la Bretesche est un bâtiment médiéval construit au xive siècle. C'est aujourd'hui un domaine de luxe avec golf, spa, restaurants, cottage...

Je ne résiste pas a mettre une photo aérienne du domaine, car celle là je pourrais jamais la prendre....

 

vue-aerienne-du-chateau-de-la-bretesche-40895.jpg
 

Pour les amateurs, la nuit est à 535€...

 

 

Rieux

 

 

La ville de RIEUX est connue depuis l' Antiquité sous le nom de DURETIE.

Elle constituait un lieu de passage entre les Vénètes et celui des Namnètes, lui conférant ainsi une position stratégique. Elle occupera dès lors une place essentielle dans l'histoire.

 


L'église Saint-Mélaine

 


DSCF4463.JPG

 

 

DSCF4461.JPG

 

 

la réalisation la plus spectaculaire est le clocher, considéré comme un chef-d'œuvre de l'art néo-roman breton du xxe siècle.

 

DSCF4455.JPG

 

 


DSCF4456.JPG

 

 

Rieux se situe à l'un des premiers passages sur la Vilaine depuis son embouchure.

 

Le château de RIEUX, habité jusqu'au milieu du XVIème siècle, est abandonné après les guerres de la Ligue.

 

Pour comprendre ce qui s'est passé, un circuit d'interprétation retrace l'histoire de Rieux.


A l'aide de panneaux informatifs vous comprendrez à la fin de votre promenade historique l'âme de ces ruines.

 

presentation.jpg

 

 

DSCF4483.JPG

 

Nous faisons le parcours qui longe et domine la vilaine

 

DSCF4465.JPG

 

Un artiste russe a participé au projet artistique.

 

En 2009 la commune réalise alors que le bois qui accueille les ruines du château devient dangereux : les arbres pourrissent et certains menacent de tomber. La décision est prise de couper les arbres faibles afin de permettre aux pousses nobles de reprendre.

 

 

Mais les élus souhaitent utiliser au mieux le bois récupéré. Ils font appel à Gabriel Chauvel, paysagiste renommé qui revenait d'un voyage en Russie et avait découvert le travail et l'oeuvre de l'artiste Nicolaï Polissky, dans le parc d'Archtoyanie.

 

La construction du « Mur fantastique » naît.

 

DSCF4481.JPG

 

Un mur courbe gigantesque composé d'enchevêtrements de charmes reposant sur trois piliers en troncs de chênes d'une quinzaine de mètres de hauteur chacun. Long d'une centaine de mètres, la structure monumentale abritera le site de l'ancien château.

 

DSCF4470.JPG

 

Il manquait des éléments vivant dans ce décor. Des nuées d'oiseaux de grande envergure, réalisées avec des éléments en bois naturel sculptés à l'aide de tronçonneuse parent les arbres.

 

DSCF4474.JPG

 


DSCF4475.JPG

 

 

Tiens, une amie

 

DSCF4480.JPG

 

Vers 1250 les gallo-romain avait construit un pont reliant les 2 rives de la Vilaine.

 

Les panneaux indiquent qu'il fallait payer 2 deniers par vache, 2 denier pour un cabas de harengs, ou encore 20 deniers pour une charrette mais seulement 10 deniers pour les habitants de Rieux....Rien n'a vraiment changé pour les péages depuis le XIIIe siècle !!!!!!

 

 

En suivant le « Mur fantastique » nous arrivons aux ruines du château dont il reste un pan de porche.

 

DSCF4482.JPG

 


DSCF4485.JPG

 

 

Nous quittons Rieux pour

 

Rochefort en Terre

 

Nous stationnons sur une esplanade et au loin nous apercevons une petite chapelle.

 

DSCF4492.JPG

 

C'est la chapelle Saint Michel de la grele

 

Située sur l'ancien champ de foire cette chapelle est une oeuvre du XVIIe rénovée au début du XXe siècle. En 1925, en l'honneur du couronnement de Notre-Dame-de-la Tronchaye, la Sainte-Patronne de la Collégiale de Rochefort en Terre, on y fait ajouter une loggia.

 

DSCF4494.JPG

 

A l'origine, se dressait le prieuré de la Grêle Notre-Dame-de-Montjoie (dépendant de l'abbaye de Redon), sur ce lieu situé à l'extrémité est de l'éperon rocheux du bourg neuf.

 

Nous déambulons dans les rues de Rochefort ou le granit gris des vieilles maisons est imposant.

 

DSCF4496.JPG

 


DSCF4497.JPG

 

La place du puit

 

DSCF4498.JPG

 


DSCF4499.JPG

 

Maison a tourelle

 

DSCF4500.JPG

 

Beaucoup de boutiques sont fermées en cette saison  mais …

Petit jeu – Quelle différence entre ces deux photos d'une boutique d'un antiquaire

 

DSCF4501.JPG    DSCF4502.JPG   

 

Réponse : j'ai vendu Erick au brocanteur......

 

Une jolie porte

 

DSCF4503.JPG

 

En passant une porte de la ville

 

DSCF4505.JPG

 

Nous arrivons devant l'église collégiale Notre-Dame-de-la-Tronchaye

 

DSCF4506.JPG

 

Cette chapelle est érigée en collégiale par le maréchal Jean de Rieux en 1498. Elle se dote alors de stalles et s'orne d'un jubé qui a été déplacé à la tribune. Agrandie et restaurée en 1533 par le Seigneur de Rochefort, elle est dotée d'une façade gothique flamboyant.

 

DSCF4509.JPG

 

 La collégiale abrite, sans doute depuis le xiie siècle, la statue de Notre Dame-de-la-Tronchaye trouvée dans un arbre par une bergère. Rochefort est devenue depuis ce temps là un lieu de pèlerinage. En 1925, le pape a autorisé de couronner la statue de la Vierge Marie.

 

En entrant, on remarque l’inclinaison des colonnes. Ce phénomène est dû au fait que la Collégiale fut construite sans fondations, à même la roche : le schiste. Par ce manque de fondation, la Collégiale s’était mise à suivre le mouvement du sol ; elle glissait vers le Sud! Pour stopper ce mouvement, la construction du bas-coté sud à été réalisé : cette construction sert de contrefort. Suite à cette construction, la collégiale s’est effectivement arrêtée de glisser, mais elle s’est mise à pivoter vers l’Ouest! De nouveau il a fallu ajouter un contrefort à l’Ouest du monument. Ces mouvements, et les modifications qui ont suivi, se sont fait au fur et à mesure des siècles, et donc des styles architecturaux.

 

DSCF4512.JPG

 

Nous prenons le chemin du retour et nous tournons en rond dans et autour de Nivillac ou j'avais noté un Prieuré, le site naturel du Pertuis du rofo et le port de foleux !!!!

et

 

rien du tout

 

nous avons bien vu des pancartes mais ??????

 

Il commence a faire un peu frisquet, le soleil s'est caché et nous ne trouvons même pas une crêperie ouverte pour une bonne galette et une bolée de cidre.

 

Clin d’œil à Gami et Jacqueline, nous espérons que la Duchesse Anne de Saint-Brévin est ouverte...NOOOOON ils sont en congés annuels. Donc un petit casse croûte en arrivant a la maison.

 

Voilà une bonne petite ballade. A refaire en été, pour Rieux, le parcours est vraiment sympa et pour Rochefort quand toutes les boutiques et artisans sont ouverts. Entre autre il y a une boutique de soufflet artisanaux, un artisan biscuitier, une fabrique artisanale de cidre.... Bref plein de choses encore à découvrir.

 

 



12/01/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi