Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

Château de Laas et Petit train de la Rhune

 

 

 

 

Les vacances de la Toussaint nous ramènent dans le Béarn chez notre fils ainé pour profiter de la petite dernière avec les 2 cousines de la Sarthe.

 

Une petite promenade au Château de Laas

 

Entre Sauveterre de Béarn et Navarrenx, dans un parc de 12 hectares situé le long des berges du gave d'Oloron, le Château de Laàs, une gentilhommière du 17è siècle

 

 DSC06758.JPG

 


DSC06759.JPG

 

Une invitation sympathique sur le fronton d'une entrée

 

DSC06754.JPG

 

Le grand parc du château, aux arbres centenaires invite à la promenade.

 

DSC06755.JPG

 


DSC06756.JPG

 

 

 

Différents types de jardins offrent une vue magnifique sur les Pyrénées et le Gave d’Oloron en flânant le long des sentiers romantiques,

 

DSC06757.JPG

 

 

des jardins italiens,

 

PA210106.JPG

 

Fontana, placé au coeur du jardin Italien, fait référence à un élément fort du lieu : L'eau

 

Les filles profitent de la forme de l'escalier qui se scinde en deux

 

DSC06768.JPG

 

 

DSC06767.JPG

 

 

Un coucou à tous les papas / mamans qui travaillent

 

DSC06766.JPG

 

des jardins exotiques ponctués de paillotes,

 

DSC06770.JPG

 

cascades, bambouseraie,

 

DSC06772.JPG

 


DSC06779.JPG

 

Impressionnant la hauteur des bambous

 


DSC06780.JPG

 

théâtre de verdure…

 

 

DSC06773.JPG

 

Là, nous avons eu droit à tue-tête à la chanson "le rêve bleu" d'Aladin !!!!!!!


DSC06774.JPG

 

 


DSC06775.JPG

 

L'observatoire du ciel

 

DSC00175.JPG

 

Un petit arrêt Jeux


DSC00176.JPG

 

Même le papy fait du poisson balançoire

 

PA210134.JPG

 

Compositions florales champêtres

 

Léa
DSC00182.JPG

 

 


DSC00183.JPG

 

Malou


DSC00184.JPG

 

 Jardins à la Française

 

DSC00172.JPG

 


DSC06752.JPG

 

PA210090.JPG

 

Jolie promenade.

 

 

Le petit train de la Rhune

 

En 1908, naît l'idée de construire un chemin de fer pour monter au sommet de la Rhune ; le projet se concrétise par le début des travaux en 1912.

 

PA220167.JPG

 

 

 

DSC06786.JPG

 

 


PA220171.JPG

 

 

A 10 kilomètres de Saint Jean de Luz, cet authentique train à crémaillère de collection datant de 1924 vous amène, à 905 mètres d'altitude, sur le sommet mythique du Pays basque, qui domine à perte de vue, les côtes françaises et espagnoles ainsi que la chaîne des Pyrénées.

 

 

DSC06802.JPG

 


DSC06814.JPG

 

 

35 minutes d'ascension à 9km/h permet de découvrir une nature sauvage,

 

Le long de la montée nous découvrons les Pottok, robustes petits poneys basques vivant en totale liberté,

 

DSC06800.JPG

 


DSC06801.JPG

 


DSC06807.JPG

 


PA220183.JPG

 


PA220184.JPG

 


Au fur et à mesure que nous montons les nuages envahissent le sommet de la Rhune

 

DSC06831.JPG

 


DSC06832.JPG

 

Dans le brouillard l'obélisque de l'impératrice Eugénie

 

Le 30 septembre 1859, l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III,  décida de monter au sommet de la Rhune avec une partie de sa cour. L’expédition eut lieu non pas à pieds mais à dos de mulets. Les dames étaient à deux sur les mulets, installées sur une double selle du nom de cacolet, ce qui les obligeait à chercher à équilibrer leur poids.

Ils arrivèrent au sommet au coucher du soleil et furent émerveillés par la splendeur des paysages ! La descente fut un véritable calvaire pour les dames et se fit à pied, à dos de mulets ou même sur des brancards improvisés par des guides. Le retour s’effectua tard dans la soirée à la villa de Biarritz.

En 1860, un obélisque de grès blanc de 5m de hauteur, surmonté d’un aigle en bronze,  a été érigé pour commémorer l’ascension de l’impératrice Eugénie de Montijo.

 

PA220195.JPG

 

En 1940, l’aigle en bronze disparaît. Il est dit que dans le cadre de la récupération des métaux, les allemands l’auraient enlevé. Puis il est remplacé par un aigle en pierre le 30 septembre 1993.

 

Les vacances se passent bien.....

 

 



22/10/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi