Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

2018 - Vila chà

 

 

Nous voici de retour au Portugal. Cela faisait presque 2 ans que nous n'étions pas venu et cela nous manquait.

 

Nous repartons à 4 avec tata Colette et cousine Christine. 

 

Direction Vila Chà près de Vila Do Conde. Nous ne sommes pas très loin de Povoa de Varzim, notre location de avril 2015.

 

 

Notre location est superbe. Belle maison à 500 mètres à peine de la mer. 

 

 Vila chà (32).JPG

 


Vila chà (33).JPG


Vila chà (34).JPG

 

D'ailleurs on voit la mer au bout du jardin.

 

Vila Chà est un petit village de pêcheurs.  Nous consacrons notre dimanche après midi à visiter le village et prendre des repères.

 

Le côte est magnifique

 

Vila chà (1).JPG

 

Vila chà (4).JPG

 

Une drôle de maison

 

Vila chà (6).JPG

 


Vila chà (7).JPG


Vila chà (8).JPG


Vila chà (9).JPG


Vila chà (10).JPG

 

 

 

 

Erick fait copains copains

 

Vila chà (12).JPG

 


Vila chà (13).JPG

 



 


Vila chà (15).JPG

 


Vila chà (16).JPG

 


Vila chà (17).JPG

 


Vila chà (18).JPG

 

 

Les cabanes des pêcheurs et les bateaux sont au repos nous sommes dimanche.

 

Vila chà (2).JPG

 


Vila chà (19).JPG

 


Vila chà (20).JPG

 


Vila chà (21).JPG

 

 

Les fils a linge qui tiennent comme il peuvent

 

Vila chà (27).JPG

 

Nous terminons notre boucle en passant devant l'église.

 

Vila chà (31).JPG

 

 

 

Seconde journée, nous descendons jusqu'au port voir si les cabanes de pêcheurs sont ouvertes;

 

En fait, les pêcheurs partent mettre leurs filets et ils ne les relèveront que demain matin. Nous prenons rendez vous avec une femme de pêcheurs pour demain.

 

Vila chà (36).JPG

 


Vila chà (37).JPG

 


Vila chà (38).JPG

 

nous repérons un plongeur, renseignements pris il pêche des oursins. Son sac à l'air bien lourd.

 

Vila chà (3).JPG

 

Vila chà (5).JPG

 

L'après midi nous décidons de faire une boucle de l'autre côté du village car au loin nous avons aperçu une chapelle sur le bord de mer.

 

Nous arrivons au Castro (village) de S. Paio

 

A l'origine c'est un petit village de l'âge de fer, un castro, découvert dans les années 1950 par Fernando Lanhas et Domingos de Pinho Brandão. Depuis lors, il a été partiellement détruit par les curieux. 

 

Vila chà (46).JPG


De 1993 à 1996, des fouilles archéologiques ont été menées dans le but de sauver le castro de la destruction, ayant fait l'objet d'un projet de valorisation car c'est le seul castro maritime de la partie portugaise du nord-ouest de la péninsule. Il ne reste pas grand chose de visible, sauf sur certains pierres des marques de polissages d'outils en fer

 

Vila chà (48).JPG

 

 

 

Dominant le site, la chapelle de Saint-Paio a été construit au XVIIe siècle par Gaspar Braga en 1568. Elle appartient aux Sœurs Oblates du Sacré-Cœur depuis 1936,

Elle a été modifié et restauré dans les années 80 après des années d'abandon.

 

Le site est magnifique.

Vila chà (39).JPG

 

L'image de S. Paio dans la chapelle est en terre cuite et relativement récente.

 

 Vila chà (42).JPG

 



 


Vila chà (44).JPG

 

Martyre de Saint Paio

 

Au début du Xe siècle, le roi maure, Abdrraman III, étend son empire en entrant en Andalousie et en conquérant la Castille. Parmi les captifs que l'armée maure a pris à Cordoue, il y a Hermigio, évêque de Tuy, qui est emprisonné pendant un an et demi.

 

 

Pour payer sa rançon, il a dû donner une grosse somme d'argent et laisser son neveu, Plagio (dont le nom dérive de Paio) en otage.

 

Vila chà (43).JPG

 

 Paio était un enfant d'environ 10 ans, dont la beauté intérieure se reflétait à l'extérieur

Il a été emprisonné pendant 3 ans. Pendant ce temps, Dieu le fortifia dans la foi et lui donna le courage de supporter le martyre qui l'attendait.

 

Vila chà (54).JPG

 


Vila chà (55).JPG

 



 

 

 

Ils ont parlé au roi de la grande beauté de l’otage. Le roi a essayé de le persuader de renoncer à la foi chrétienne, avec des promesses de richesses et d'honneurs. A tous, Paio méprisait et répondit au roi Maure: « Seigneur, j'étais chrétien jusqu'à présent, je suis un chrétien et j’y serais jusqu'au dernier moment de ma vie. Les richesses et les biens que vous m'avez promis auront une fin, la gloire et la confiance que j’ai vient de Dieu. "

Comme le roi a vu qu'il ne pouvait pas convaincre l'adolescent, il l'a fait martyr, lentement, jusqu'à ce qu'il renonce à sa foi en Christ. Il a été cassé peu à peu avec une paire de pinces. Son martyre fut consommé le 26 juin de l'année 925.

 

Vila chà (56).JPG

 

 La côte est découpée et remplie de rochers, et côté terre, la faune et la flore nous offre une multitude de couleur.

 

Vila chà (22).JPG

 

Les pourpiers jaunes et roses sont éclatants


Vila chà (23).JPG

 

Un squatteur dans un arome

 


Vila chà (24).JPG

 


Vila chà (25).JPG

 


Vila chà (26).JPG

 


Vila chà (29).JPG

 


Vila chà (30).JPG

 


Vila chà (40).JPG

 


Vila chà (41).JPG

 

Je butine, le nez dans les étamines


Vila chà (47).JPG

 


Vila chà (57).JPG

 

Les lézards paressent sur les roches

 

Vila chà (49).JPG

 


Vila chà (50).JPG

 


Vila chà (51).JPG

 


Vila chà (52).JPG

 

Un dernier arbre, 

 

Vila chà (53).JPG

 

 Nous terminons l'après midi à la terrasse d'un petit café au pied de la plage.... Ha!!! les vacances

 

Vila chà (132).JPG

 

Mardi matin, nous descendons jusqu'au petit port pour y acheter du poisson. Il est 10h, il fait beau... Tout va bien

 

La meilleur façon de nettoyer le poisson

 

Vila chà (70).JPG

 

Malheureusement nous arrivons trop tard, la femme de pêcheur est désolée mais nous venons trop tard elle à déjà tout vendu.

 

Voyant combien nous sommes dépités, elle nous demande combien on en veut... Heu... 4 (1 par personne). Elle nous donne 5  daurades qu'elle avait gardé pour elle.

 

Résultat 2 heures plus tard

 

Vila chà (128).JPG
Vila chà (129).JPG

 

 Nous avons pris rendez vous pour jeudi matin mais dès 8h30 pour la prochaine pêche... Non mais!!!!!

 

 

 L'après midi nous faisons un petit tour à Vila do conde, posto de turismo car demain nous sommes le 25 avril. Jour férié qui symbolise la révolution des oeillets de 1974.

 

En fait, comme chez nous pour le 14 juillet, c'est surtout le 24 au soir qu'il y a des festivités.

 

Une petite visite de l'église principale de la ville.

 

 

Vila do conde (3).JPG

 


Vila do conde (5).JPG

 

Les portes d'entrée en bois sont très belles


Vila do conde (6).JPG

 


Vila do conde (8).JPG

 


Vila do conde (11).JPG

 


Vila do conde (13).JPG

 


Vila do conde (14).JPG

 


Vila do conde (15).JPG

 


Vila do conde (16).JPG

 

 

Dans une petite rue nous arrivons au Musée das Rendas de Bilros (dentelle aux fuseaux).

 

Installé en 1991 ce musée à été crée afin de préserver les traditions et le patrimoine de cette commune, la dentelle aux fuseaux, et en particulier pour sa promotion et divulgation.

 

Vila do conde (22).JPG

 

Des dentellières sont présentent, l'une d'elle nous expliquent qu'elle fait de la dentelle 8 heures par jour et qu'elle à commencé à l'age de 5 ans.

 

Vila do conde (24).JPG

 


Vila do conde (25).JPG

 

 

Sa mission rencontre avec le passé, préparer l'avenir, étudier la tradition de la dentelle aux fuseaux à Vila do Conde, dans le pays et le monde, chercher à mettre en œuvre de nouvelles solutions, promouvoir une production accrue et garantissant l'avenir de cette technique artisanale.

 

Vila do conde (30).JPG

 


Vila do conde (31).JPG

 


Vila do conde (32).JPG

 

 

 

Une école est crée pour transmettre les techniques de la dentelle aux fuseaux, une collection est exposée, faite de toutes sortes d'instruments et de matériaux utilisés dans la production, y compris de magnifiques exemples, de dessins, de piques et de divers documents. Il convient également de mentionner la collection de bobines et de coussins étrangers, témoignage de contacts successifs avec les centres de production à travers les frontières. 

 

Vila do conde (26).JPG

 

LE 2 août 2015 un  jury officiel du Guinness World Records, à valider, mesurer et confirmer la plus grande réalisation de dentelle aux fuseaux au monde.

 

Vila do conde (17).JPG

 

Au total, la pièce qui a été présentée à Nau Quinhentista, sous les yeux de milliers de personnes, mesure 53,262 mètres carrés et a été faite avec 8 kilos de fil de coton. Elle affiche un total de 437 carrés de 30x30 centimètres, tous de différentes couleurs et formes, fabriqués par 150 étagères de tous les âges.  Cette pièce est affiché dans le musée.

 

Vila do conde (20).JPG

 

 

En sortant du musée une petite escale à la chapelle de socorro qui nous offre une belle vue sur Vila do conde et Santa Clara

 

Vila do conde (36).JPG

 


Vila do conde (37).JPG

 


Vila do conde (38).JPG

 


Vila do conde (39).JPG

 


Vila do conde (40).JPG

 


Vila do conde (42).JPG

 


Vila do conde (43).JPG

 

 

 Milieu de notre première semaine, déjà, nous partons pour la journée faire une boucle dans les terres et sur le retour longer le Douro.

 



 

 

 

 

 

 

 Très belle balade même si les petites routes qui traversent les forêts ne sont pas propices à faire beaucoup de photos.

 

 Douro (1).JPG

 

Douro (3).JPG

 


Douro (4).JPG

 


Douro (6).JPG

 

 

Un arrêt le midi pour déjeuner au bord du Douro

 

Douro (16).JPG

 

 

Nous sommes.... seuls..... il est 13 heures. D'autres clients arriveront vers 13h45, on voit que c'est jour férié.

 

 

 

 Douro (9).JPG

 

 

Nous nous régalons de bacalhau


Douro (10).JPG

 

et un bon dessert

 


Douro (15).JPG

 


Douro (18).JPG

 


Douro (20).JPG

 


Douro (21).JPG

 


Douro (22).JPG

 


Douro (23).JPG

 


Voilà, de bonnes vacances qui commencent au mieux et qui vont se poursuivre encore mieux

 smiley tire langue.jpg la suite très bientôt



25/04/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi