Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

La forêt de Princé et les Iles enchantées

 

 

 

Aujourd'hui 11 mai 2012, avec Erick nous avons accompagné les enfants de l'école de chéméré découvrir la forêt de Princé et les Iles enchantées.

 


Agrandir le plan

 

Nous avons rejoint la forêt à pied ce qui m'a permis de faire quelques photos de nature assez sympa

 

Pour arriver à la forêt nous avons d'abord traversé le parc de loisirs de Chéméré,

 

 

 

 
Puis suivi une petite route ou chacun se regarde
 
Une île sur une mer jaune
 
 
 
La forêt de Princé, situé au nord de la commune de Chéméré occupe
aujourd’hui environ 900 hectares.
 

 
C’est une forêt privée appartenant à trois importants propriétaires et
 constituées essentiellement de feuillus(chêne, châtaigner).
 
Mais l’histoire de cette forêt est très ancienne.
On retrouve les premières traces écrites sur cette forêt au milieu
du moyen-âge aux alentours de l’an 1000.
Au moyen âge, la forêt est aménagée par Harscoêt seigneur de Retz
qui fonde la paroisse de Chéméré.

Le premier château date de cette période. 
Situé sur la route de vue, il s’agit alors d’une construction en bois,
typique des fortifications de l’époque.
 
Au XVème siècle, le château devint la propriété de Gilles de Rais,
connu également sous le nom deBarbe-Bleue.
Pour satisfaire nombre de désirs extravagants, Gilles de Rais dilapida 
la fortune du domaine en peu de temps et il fut obligé de vendre.
 
Son petit fils, Henri de Gondi (1590-1659), aménagea à proximité du
château les Îles enchantées, un jardin inspiré de l’art italien.

Il se présente sous la forme de cinq îlots séparés par des canaux
et reliés entre eux par des passerelles en bois.

 
Nous y avons croisés quelques elfes
 

 
Qui ont fait beaucoup de découvertes
 

 
Cherchez bien, elle se camoufle
 
 
Avec ses 1000 pattes il n'a pas pu leur échapper
 
 
Quant au château il passa ensuite dans les mains de plusieurs
propriétaires.
 

Reconstruit en 1778, il fut abandonné quelques années plus tard
et tomba peu à peu en ruine.
 

 
Un aperçu du fronton
 

Seuls aujourd’hui quelques vestiges, sis au bord d’un étang,
rappellent le souvenir de la seigneurie de Princé.
 

 

 

 

 
Une belle journée
 
 
 


17/05/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi