Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

L'Etang de Thau et ses alentours

Enfin, un rayon de soleil et un coin de ciel bleu pour faire des photos un peu moins tristes.

 

Je repars de la Couvertoirade pour rejoindre Le Caylar à quelques kilomètres.

 

Véritable sentinelle à l'entrée du plateau du Larzac méridional, le village s'est développé à l'ombre du Roc Castel, une colline hérissée de rochers.

 

La première découverte est un arbre sculpté.

 

(Histoire de l'arbre sculpté)

 

Le Caylar (2)

 

 

Le Caylar (3)

 

 

Le Caylar (4)

 

Je passe la porte du village avec l'objectif de monté  tout la haut

 

 

 

Le Caylar (5)

La tour de l'horloge domine tout le village

 

Le Caylar (1)

 

Mais,  j'abandonne rapidement, ce sont de hautes marches de pierre et mes genoux ne supporterons pas la redescente. Tant pis.

 

Le Caylar (6)

 

Le Caylar (7)

 

Le Caylar (8)

 

 

 

De toute façon j'ai tout faux ce matin. J'ai oublié mon téléphone dans le Cath'Car donc pas de pass sanitaire donc pas de pause café et à l'épicerie d'a coté qui fait dépôt de pain... Y'en a plus.

pas content

 

 

Quand ça veux pas, ça veux pas. Va aller voir plus loin, ça ira mieux.

 

 

Je fais un petit détour pour longer quelques kilomètres le Lac de Salagou

 

Lac de Salagou (1)

 

Lac de Salagou (2)

 

Lac de Salagou (3)

 

Pour arriver à Saint Guilhem Du Désert qui fait parti des plus beaux villages de France.

 

Pour ceux qui connaissent, impossible de se stationner près du village. Comme il fait soleil, je m'arrête 4km plus loin et je sors le vélo.

 

Je vais d'abord jusqu'au Pont du Diable que j'ai passé et qui m'a attiré l'oeil.

 

Le pont du Diable (1)

 

(La légende du pont du Diable)

 

Le pont du Diable (2)

 

 

Le pont du Diable (3)

 

Saint Guilhem le Désert

 

Ce village bâti dans une fissure de la montagne est une étape très ancienne des chemins de Compostelle.

 

Saint Guilhem le Desert (2)

 

 

Au centre du village se présente l'Abbaye de Gellone fondée en 804.

 

Saint Guilhem le Desert (4)

 

Saint Guilhem le Desert (5)

 

Saint Guilhem le Desert (9)

 

Saint Guilhem le Desert (10)

Maître hôtel du 18èm

 

 

Saint Guilhem le Desert (11)

L'orgue de Jean Pierre Cavaillé fut achevé en 1789

 

 

Saint Guilhem le Desert (12)

 

 

Saint Guilhem le Desert (1)

 

Saint Guilhem le Desert (3)

 

 

Saint Guilhem le Desert (6)

 

 

Saint Guilhem le Desert (7)

 

 

Saint Guilhem le Desert (8)

 

 

Saint Guilhem le Desert (13)

 

 

Saint Guilhem le Desert (18)

 Au milieu de la place centrale, un magnifique platane de 160 ans

 

 

Saint Guilhem le Desert (14)

 

 

Saint Guilhem le Desert (15)

 

 

Saint Guilhem le Desert (16)

 

 

Saint Guilhem le Desert (17)

 

 

Voilà, cela fait 6 jours que je suis partie et j'ai atteint mon objectif

 

l'Etang de Thau.

 

Contrairement à mes habitudes, je me stationne sur une aire de services Camping Car.

Je vais pouvoir recharger en électricité (batterie appareil photo, PC, batterie de vélo...Il va falloir que j'investisse dans un convertisseur) et comme je vais surtout découvrir en vélo, c'est plus simple.

 

Après avoir fait le tour de l'aire avec Pépite, je pars en reconnaissance à pied.

 

Je mérite bien une petite tisane

 

20220206_151342

 

DSC08878

En face Sète que j'irai découvrir bien sur.

 

Sur le chemin du retour, un bassin à débordé et les canards et autres volatiles font trempette

 

DSC08882

 

DSC08885

 

DSC08886

 

DSC08890

 

 

Un peu plus loin, surprise

 

DSC08895

 

 

DSC08897

 

 

DSC08893

 

 

Aujourd'hui trop de vent pour envisager un tour de reconnaissance en vélo, donc ce sera une bonne balade à pied.

 

La lagune de Thau est la plus grande des lagunes d'Occitanie. Véritable petite mer intérieure, elle abrite une biodiversité riche et diversifiée.

 

Je décide de faire la promenade "Georges Brassens" qui fait environ 2km.

 

DSC08902

Les parcs à coquillages de l’étang de Thau occupent plus de mille trois cents hectares sur l’eau. 

DSC08903

D

 

DSC08904

Les coquillages sont la principale ressource de l’étang de Thau. 2800 tables conchylicoles réparties entre 800 exploitations assurent l’élevage des huîtres et des moules.

 

 

 

DSC08905

L’huître creuse de Bouzigues est charnue, fine en bouche et d’une remarquable qualité gustative. Les exploitations conchylicoles (Mas ) qui produisent ces coquillages sont de petite dimension, le travail s'effectue en famille, elles occupent la quasi-totalité de la rive nord de l'étang.

 

DSC08909

Sous le vent.....

 

DSC08911

 

 

DSC08913

 

 

DSC08914

 

 

DSC08916

 

DSC08917

 

 

 

DSC08920

Un téméraire qui aime le vent

 

DSC08921

 

 

Mardi matin, jour de marché à Balaruc.

 

J'en profite pour manger local ce midi

De la Rouille de Sèche

 

20220208_105927

 

 

 

miam miam

 

Après ma pause café, une petite découverte de l'église

 

 

20220208_103853

Une vierge noire

 

 

20220208_104346

Bénitier en marbre rose

 

20220208_104405

 

 

20220208_103905

 

 

 

 

20220208_104701

placé en évidence une des célèbres reproductions de « l'Annonciation » de Guido Réni (1575-1642), peintre et décorateur italien renommé. Son original, grand tableau de 3,19m X 2,21m, parvenu en France grâce à la commande de Marie de Médicis, a été réalisé vers 1629. Il est - depuis 1792 - abrité au musée du Louvre.

 

L'après midi, Daniel, connu il y a 15 ans comme voisin de Camping Car au Portugal et ami virtuel via un forum de loisirs depuis cette date, est venu me chercher pour me faire découvrir le tour complet de l'Etang de Thau et cette découverte me permets de faire des repérages pour les jours à venir.

Un arrêt à la Pointe Courte à Sète

 

Quartier des pêcheurs qui se nomment "les pointus" vivants des petits métiers de la pêche dans l'étang.

 

DSC08923

 

 

DSC08924

 

 

DSC08925

 

 

DSC08926

 

 

DSC08927

 

 

DSC08928

Par endroit c'est un peu le b....

 

DSC08929

 

 

DSC08930

Un peu d'humour

 

DSC08931

 

 

DSC08932

 

 

DSC08933

 

 

 

Quelques petites rues et trompes l'oeil sur les murs 

 

DSC08936

C'est en 1954 qu'Agnès Varda est  venue poser sa caméra dans les ruelles du quartier. Agnès Varda, alors 26 ans, s'apprêtait à amorcer les prémices de la Nouvelle Vague avec son film "La Pointe Courte". Amoureuse de l'île singulière, la réalisatrice a choisi le village de pêcheurs comme cadre de son premier long-métrage, qui fera décoller sa carrière. Son héritage ne quittera plus le quartier.

 

 

DSC08937

 

 

Ensuite nous montons au Mont Saint Clair

 

Haut de 183 mètres, le belvédère de Saint Clair offre un panorama exceptionnel sur la mer, la ville quadrillée par ses canaux et construite entre mer et étang

 

DSC08938

 

 

DSC08939

 

 

DSC08940

 

 

DSC08941

Au loin en contrebas le quartier de la Pointe Courte où nous étions toute à l'heure

 

 

DSC08942

 

 

DSC08943

Les parcs à Huîtres

 

DSC08945

 

 

Une dernière visite avant de redescendre.

 

La chapelle Notre Dame de la Salette construite au sommet du Mont Saint-Clair, à l'emplacement de l'ancien fortin bâti par Louis XIII.

 

DSC08947

 

 

DSC08953

 

 

 


L'endroit, occupé par des ermites, fût dédié à Notre-Dame-de-la-Salette en 1864, 20 ans après son apparition dans les Alpes. A la même époque est institué le pèlerinage mensuel à la chapelle, tous les 19 du mois.

 

DSC08949

 

 



La chapelle est prise en charge par les missionnaires de la Salette au même moment. Signalons que la décoration intérieure, moderne, a été réalisée en 1952 par le peintre Bringuier.

 

DSC08950

 

 

DSC08951

Très particulier ces peintures et très sombres

 

DSC08952

 

Après Sète nous faisons le tour de l'étang, Marseillan, Mèze, Bouzigue.....pas d'arrêt mais des explications et des repères.

 

La boucle est bouclée, Daniel me dépose au Cath'Car et nous nous donnons rendez vous pour bientôt afin de faire un tour en vélo.

 

Lendemain, je décide de retourner sur la journée à Sète, en bus et j'y passe la journée à trainer un peu partout.

 

DSC08957

 

 

Un peu partout de beaux bâtiments avec de très belles façades

 

DSC08958

 

 

DSC08959

 

DSC08987

 

 

DSC08988

 

DSC08989

 

DSC08990

 

 

 

 Je déambule au gré des canaux

 

DSC08979

 

 

DSC08980

 

 

DSC08992

Un des nombreux ponts de Sète

 

DSC08993

Au loin le Mont Saint Clair

 

"Petite" pause déjeuner. Je voulait gouter une tielle sètoise, mais ce sera une macaronade

 

20220209_132646

 

 

Je ne pouvais pas manquer d'aller jusqu'au cimetière Le Py appelé aussi cimetière des pauvres.

 

DSC08966

 

 

 

J'y trouve la tombe de Georges Brassens et j'ai la chance qu'au même moment une maman et sa fille font la visite avec une guide privée qui m'associe gentiment à ses explications pendant presque 30 minutes. Coup de chance 😀

 

En revenant je passe près du théâtre de la mer.

 

DSC08968

Ancien fort (Fort Saint Pierre), fût réaménagé en théâtre en 1959 . Beaucoup d'artistes s'y produisent. Ce théâtre est situé de façon que les spectateurs puissent admirer l'artiste et la mer dans un même temps.

 

Pfff, un peu rincée, j'ai quand même fait quelques kilomètres. Je vais reprendre mon bus pour Balaruc

 

DSC08960

C'est pas mon bus 😀

 

DSC08978

Elle attend aussi ???

 

 

 

Voila, demain je vais aller voir un peu plus loin, mais ce sera pour l'article suivant....

 

 



09/02/2022
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi