Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

2007 - Informations Pratiques

 
 
 
 
 
Internet:
 

Si vous avez besoin d'internet au Portugal, pas de soucis. Dans presque toutes les communes il existe un espace Internet crée par les municipalités (Camara). Un ou plusieurs postes sont a votre disposition pendant 1 heure gratuitement. Il suffit de demander soit à l'office du tourisme (poste de turismo) soit à la mairie (camara municipal).

 

 

Prix :

 

Au Portugal, les cafés actuellement sont a 0.55Cts environ. Au restaurant vous pouvez déjeuner ou dîner copieusement pour environ 20 à 25€ pour 2 personnes. Lorsque vous commandé, par exemple, des sardines grillées, on vous apporte pour 1 personne 5 sardines (de belles tailles) accompagnées de crudités (tomates, oignons) et 3 a 4 pommes de terres.

Le gas oil est aussi cher qu'en France. Attention, il ont 2 gas oil. en plus du gas oil identique a celui en France, il ont un autre Gas oil (Premier) plus cher!!! Nous avons toujours pris le moins cher sans problème.

 

 

Pour l'alimentaire, les prix sont identiques voir plus élevés qu'en France. Nous avons été surpris de voir les supermarchés (Leclerc, Intermarché, Modélo) ouvert le Dimanche. Les jours fériés ils ferment à 13heures.

Nous avons remarqués que beaucoup de Portugais s'installent à la terrasse d'un café (dans les villages) simplement pour discuter.

 

Dans beaucoup de villages et dans toutes les villes, il existe un Mercado municipal (marché couvert) ouvert tous les matins (jusqu'à 13heures) ou l'on peut trouver fruits et légumes, poissons et boucheries, charcuteries. Je vous recommande celui de Setubal, il est magnifique.

 

Les marchés en plein air, appelés feira (foire) n'ont pas forcement lieu toutes les semaines, dans certaines villes c'est par exemple 1 fois par mois (ex : le 1er lundi de chaque mois). Je vous recommande celui de Barcelos, il a lieu tous les jeudi matin et c'est le plus important du Portugal.

 

Remarques : les Portugais ne sont pas matinaux pour les marchés, inutile d'y aller avant 9h-9h30.

 

Laveries automatiques : attention, il n'y a pratiquement pas de laveries automatiques au portugal même dans les camping. Pour 3 mois cela nous a posé quelques soucis. La réponse est dans cette photo. Au portugal on lave encore beaucoup à la main et vous verrez partout devant les maisons ces petits lavoirs ou comme à Linhares, des femmes à genoux au pied du château.

 

Signalisation routière :

 

Attention, avec votre camping car, la signalisation des hauteurs et largeurs limitées est quasiment absente. Les villages et villes sont pratiquement tous avec de petites rues pavées (et qui grimpent) et les camping car de bonnes longueur ne passent pas toujours.

Il peut arriver que  pour suivre une destination, vous trouviez un panneau indicateur à une route, puis 3 ou 4 ronds points sans indications.

Les portugais sont très respectueux des vitesses et des piétions. Ils s'arrêtent aux passages piétons, même si vous n'êtes pas encore engagés.

Ils existent partout des panneaux qui précisent "vélocidate controlada" (vitesse contrôlée). En fait après ce panneau une cellule mesure votre vitesse et déclenche un feux rouge (100m plus loin) si vous êtes au dessus de la vitesse autorisée. Il arrive donc d'avoir ce genre de feux mais pas d'intersections.

 

Informations Touristiques :

 

Dans toute la région de l'Algarve, les postos de turismo ont conçu des dépliant (en français) très bien fait, avec carte du coin et informations. Vous pouvez demander dans un poste de tourisme les dépliants des autres parcours de la région. Dans le reste du Portugal, cela est très aléatoire, beaucoup de documents en anglais ou allemand et beaucoup moins en français.

 

Stationnement

 

Nous avons eu la chance de partir au printemps, soit hors saison, donc aucun soucis de stationnement. Nous trouvons qu'au portugal chaque village, chaque bourgade, chaque ville a de grands espaces de stationnement, et notre stationnement, en journée ou en étape de nuit, n'a jamais posé aucun problème.  En étape de nuit, nous préférons souvent être isolé, et nous avons pu stationner, dans l'Alentejo, par exemple, dans les chemins des oliveraies, sans que cela soit un problème. Il suffit souvent de saluer les bergers qui sont avec les troupeaux dans les chemins et tout se passent très bien.

 

Attention : Si vous êtes sur un parking ou une esplanade et que vous voyez des trous dans le sol ou des anneaux. Ce parking ou cette esplanade sert aux Feiras (marché en plein air). Assurez vous qu'il n'y en a pas un le lendemain matin!!!!!

 

Communication :

 

Les Portugais sont très accueillant et il suffit de simplement leur dire bonjour pour qu'ils vous aident, vous proposent de l'eau....Ils adorent discuter et la communication est facile même si vous ne parlez pas Portugais. Beaucoup parlent un peu le français et l'anglais.

 

Ne soyez pas surpris, si vous avez une carte routière ou un plan à la main et que vous semblez chercher votre route, qu'un portugais vous propose de vous aider, ils le font naturellement.

Il nous est arrivé de discuter avec un monsieur, qui nous a gentiment proposé de venir chez lui si nous avions besoin de quelque chose.

 

Dans les villages et petites villes, ne vous étonnez pas si le samedi et le dimanche matin vous voyez des regroupement d'hommes par 4 ou 5 assis ou debout dans les rues qui semblent attendre quelque chose. En fait ils se retrouvent pour discuter et passer la matiné (au lieu d'aller au café comme en France!!!)



31/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi