Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

Echappée belle à Noirmoutier

 

 

En ce samedi 5 novembre , nous profitons du soleil automnal pour aller faire une petite virée jusqu'à Noirmoutier.

 

Le passage du gois ( En savoir plus sur le Gois ) est toujours aussi magique

 

Noirmoutier 2016 (5).JPG

 

Noirmoutier 2016 (4).JPG

 


Noirmoutier 2016 (12).JPG

 

 

La marée basse amène sont lot de pêcheurs, bêcheurs et rêveurs

 

Noirmoutier 2016 (16).JPG

 

 

Noirmoutier 2016 (14).JPG

 

 

Au bout du passage du Gois côté Noirmoutier, un arrêt au Polder de Sébastopol s'impose.

 

Noirmoutier 2016 (17).JPG

 

Créé par assèchement au milieu du 19e siècle pour la mise en culture, cette réserve naturelle régionale de 134 hectares est large de 600 mètres, long de 4 kilomètres.

 

Sa particularité (comme des deux tiers de l'île, d'ailleurs) : son niveau est plus bas que celui des plus hautes marées. D'ailleurs, lorsque la digue s'est rompue le 31 décembre 1978, c'est par ici que la mer a submergé 500 hectares de terres noirmoutrines.

 

Noirmoutier 2016 (8).JPG

 

Le polder est maintenant relié à la mer par un réseau de vannes et de canaux et a fait l’objet d’un programme de remodelage des sols.

 

L’avifaune comprend plus de 170 espèces dont une quarantaine nicheuses. La majorité est sédentaire comme le bruant des roseaux. D’autres sont migratrices et viennent s’y reproduire, comme les avocettes, les tadornes de belon, les sternes caugeks et pierregarins.
 
Noirmoutier 2016 (3).JPG
 
D’autres, enfin, s’y posent pour se reposer en hiver comme les oies bernaches ou les échasses blanches.
 
Au moment de remonter en voiture, Erick me signale une  envolée d'oies. Pas encore bien habitué à mon nouveau reflex et de mon nouvel objectif j'arrive quand même à les suivre et faire quelques photos sympas
 
Noirmoutier 2016 (18).JPG
 


Noirmoutier 2016 (20).JPG
 

Noirmoutier 2016 (21).JPG
 

Noirmoutier 2016 (22).JPG
 
Elles passent au dessus de nos têtes et viennent se poser dans le polder
 
Noirmoutier 2016 (27).JPG

 

Nous arrivons aux marais salant de Bonne Pogne

 

Noirmoutier 2016 (30).JPG

 


Noirmoutier 2016 (31).JPG

 

Puis Noirmoutier et sur la rive droite du chenal le cimetière de bateaux


Noirmoutier 2016 (34).JPG

 

 

Noirmoutier 2016 (35).JPG

 


Noirmoutier 2016 (36).JPG

 


Noirmoutier 2016 (38).JPG

 


Noirmoutier 2016 (39).JPG

 


Noirmoutier 2016 (40).JPG

 


Noirmoutier 2016 (44).JPG

 

Lieu pour les amateurs de photos

 


Noirmoutier 2016 (45).JPG

 

Les vieilles barques finissent leurs vie dans la vase entourée de salicornes

 

Noirmoutier 2016 (48).JPG

 


Noirmoutier 2016 (49).JPG

 


Noirmoutier 2016 (50).JPG

 

Nous revenons sur la rive gauche du chenal et passons devant le centre culturel de Noirmoutier

 

Noirmoutier 2016 (52).JPG

 

 

Dans la salle des Salorges se tient un évènement Recup'Her. 

 

Noirmoutier 2016 (54).JPG

 

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, cette citation d'Antoine Lavoisier traduit parfaitement l'univers de Récup'her,

 

Noirmoutier 2016 (55).JPG

 

 

un événement créatif, artistique et ludique dédié à la transformation et la valorisation de déchets en objets insolites, uniques et colorés !

 

Noirmoutier 2016 (53).JPG

 

Une pause déjeuner dans une petite rue moins fréquentée que les bord du chenal.

 

Une parrillada nous régale

 

parillada.jpg

 

 

Nous repartons en faisant le tour du château

 

Noirmoutier 2016 (56).JPG

 


Noirmoutier 2016 (57).JPG

 


Noirmoutier 2016 (58).JPG

 


Noirmoutier 2016 (61).JPG

 

 

 Nos déambulations nous amènent au bois de la chaise et à la plage des dames

 

Noirmoutier 2016 (63).JPG

 

 

Un club se prépare à l'entrainement

 


Noirmoutier 2016 (74).JPG

 


Noirmoutier 2016 (76).JPG

 

 

Les cabines de plage de la Plage des Dames marquent le début du tourisme balnéaire. Les dames y enfilaient leur maillot de bain, à une époque où la mode était aux bains de mer et la pudeur, encore très présente.


Noirmoutier 2016 (79).JPG

 


Noirmoutier 2016 (80).JPG

 

L'estacade de la Plage des Dames témoigne d'un passé balnéaire florissant, puisque c'est ici que débarquaient les estivants fortunés du 19ème. Les cabines et les restaurants qui bordent la plage apportent un cachet inégalé à cette partie de l'île surplombée par les chênes verts.

 

Noirmoutier 2016 (65).JPG

 

 

Les arbres du bois de la chaise offre des prises de vue très très intérressantes

 

Noirmoutier 2016 (69).JPG

 


Noirmoutier 2016 (70).JPG

 


Noirmoutier 2016 (72).JPG

 


Noirmoutier 2016 (73).JPG

 

 

Nous allons jusqu'au bout de l'estacade

 

Noirmoutier 2016 (87).JPG

 

 

Avis au pêcheurs - Dommage Erick n'a pas son carrelet

 

Noirmoutier 2016 (82).JPG

 

 

Imaginez la petite friture pour l'apéro  smiley gourmand.jpg

 

 

Noirmoutier 2016 (81).JPG

 


Noirmoutier 2016 (83).JPG

 

Vue du retour de l'estacade

 

 

Noirmoutier 2016 (88).JPG

 


Noirmoutier 2016 (89).JPG

 

 

on dirait un visage de ??????


Noirmoutier 2016 (90).JPG

 


Noirmoutier 2016 (92).JPG

 

Nous repartons par les marais et port Morin pour rejoindre le pont de la sortie de l'île, la marée ayant remontée nous ne pouvons rentrer par le Gois.

 

Noirmoutier 2016 (93).JPG

 


Noirmoutier 2016 (120).JPG

 


Noirmoutier 2016 (121).JPG

 

 

Partout sur l'ïle des oiseaux

 

Noirmoutier 2016 (43).JPG

 


Noirmoutier 2016 (94).JPG

 


Noirmoutier 2016 (109).JPG

 


Noirmoutier 2016 (112).JPG

 

Tiens, quel drôle d'oiseau


Noirmoutier 2016 (117).JPG

 

 

Voilà une bonne journée d'automne. C'est vrai qu'on l'aime bien l'île de Noirmoutier.



06/11/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi