Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

Découverte du pays provençal - Partie 2

 

 

 

Nous ne pouvions éviter de visiter Saint Paul de Vence qui se trouve à seulement 8,5km de Villeneuve Village.

 

 

Saint Paul de Vence

 

Magie des stars, magie touristique.

 

Que dire, de notre point de vue de ce village.

 

De loin, l'aperçu est magnifique. Le village perché semble plein de promesses.

 

DSC00620.JPG

 

Pour visiter le cœur, il faut d'abord stationner ; Pas de possibilités hors parking, bien sur, tous payant, 0,90 cts les 15 minutes, ou 30€ les 24h (on viendra pas tous les jours!!!!)

 

Ensuite dès l'entrée la place des joueurs de boules et son café qui rappelle bien sur, Yves Montant et à fait la renommé de ce village.

 

DSC00561.JPG

 

Une porte permet d'accéder aux ruelles de Saint Paul de Vence, et là, c'est pire que le mont Saint Michel,

 

 

Pour arriver à faire une photo sans chinois, hollandais, allemand, anglais, français....bref plein, plein de touristes comme nous, il est nécessaire de sortir des ruelles centrales ou les galeries d'arts sont à touche touche.

 

DSC00566.JPG

 

Et il est possible, alors, d'apprécier ce village.

 

DSC00567.JPG  DSC00569.JPG DSC00574.JPG

 


DSC00575.JPG

 


DSC00576.JPG


DSC00579.JPG  DSC00583.JPG

 

 

 

La maison où vécu jacques Prévert

 

DSC00570.JPG

 

  DSC00572.JPG

 

 

 

 

le donjon

 

Tour maîtresse de l’ancien château, le donjon abrite les locaux de la mairie depuis le XVIIIe siècle. C’est une des constructions les plus anciennes de Saint-Paul de Vence

 

DSC00582.JPG

 

Au sommet de la tour, une cloche fondue en 1443 porte l'inscription latine "hora est jam de somno suggere"(les heures nous invitent à la rêverie).

 

 

 

Une porte d'entrée bien fleurie

 

DSC00586.JPG

 

Sur la place neuve, le cheval offert par Remi PESCE à la ville. Il est réalisé uniquement avec des fers à cheval,

 

DSC00591.JPG

 

 

Des remparts un aperçu de quelques maisonnettes sur les hauteur de Saint Paul de Vence

 

DSC00585.JPG

 

 

En ce moment une exposition « Art en Ciel »

 

10 artistes proposent 10 œuvres et installations curieuses et décalées

 

le Giacomettong de KKF posté à l'entrée des remparts

 

DSC00563.JPG

 

 

CONCRETE de Nathalie DE COSTER

 

DSC00588.JPG

 

Nous repartons vers d'autres villages.....

 

Tourette sur Loup

 

Une dizaine de kilomètres et nous découvrons un village perché sur un piton rocheux qui défie le vide.

 

DSC00597.JPG

 

Et surtout, il n'y a pratiquement pas de touristes, que des autochtones.

 

 

Le viaduc du Pont du Loup

 

DSC00598.JPG

 

Pas interêt de se pencher trop à la fenêtre

 

DSC00600.JPG

 

 

La beauté du village à attiré les caméras. La guerre des boutons, La main au collet ou les visiteurs du soir doivent beaucoup à la capitale des violettes.

 

DSC00601.JPG  DSC00602.JPG

 


DSC00603.JPG

 

C'est au XIX ème que fleurissent les premières violettes destinées aux distilleries de Grasse et déjà on cristallise les fleurs pour en faire des bonbons.

 

 

La bergerie,

 

 

L'endroit est extraordinaire et unique au village. On est dans le sous-sol d'une maison rempart médiévale dotée de plafonds bas et de poutres massives tandis que le fond de l'atelier est formé par un rocher naturel impressionnant.

 

DSC00606.JPG

 

Cette faïencerie est une histoire de famille installée en ces lieux surprenants depuis une cinquantaine d'années. Nous échangeons avec la dame qui nous accueille, entre autre sur la faïencerie de Pornic. Elle connait ayant residée quelques temps à Guérande....

 

DSC00608.JPG

 

DSC00609.JPG

 

On leur doit notamment la création d'un petit hérisson en terre cuite poreuse avec une toison de gazon qui pousse sur son dos : il faut d'abord poser des graines, arroser et le tour est joué.

 

herisson.jpg

 

Les rues sont des havres de paix

 

DSC00605.JPG

 


DSC00611.JPG

 


DSC00612.JPG

 

 

 

Pleines de fleurs et de plantes.

 

 

 DSC00613.JPG  DSC00615.JPG

 

DSC00604.JPG

 



 

Nous finissons notre visite par une petite pause au café sur la place de l'église.

 

DSC00617.JPG

 

Tous les autres consommateurs sont des gens du village qui préparent un grand vide grenier pour Dimanche. Le patron prévoit des côtes de veau, minimum 240 grammes avec une poëlée de champignons (chanterelles, girolles,....) qui vont lui être livrées.....

 

DSC00616.JPG

 

 

 

 

Biot (prononcé Biotte)

 

Ce village perché qui date de 154 avant J-C domine des collines couvertes de mimosas et d'oliviers.

 

DSC00690.JPG

 

La visite de Biot à travers ses rues et ruelles est un véritable voyage provençal chargé d'histoires : la Calade, le Portugon, le Cul de sac, la Calade des migraniers, Lei Croûtons, place de l'airette, le Rondon, rue des Orfèvres, place de la Catastrophe (où 2 maisons s'écroulèrent le soir du 12 juin 1898), place des Arcades....

 

DSC00656.JPG

 


DSC00657.JPG

 


DSC00660.JPG

 


DSC00663.JPG

 


DSC00669.JPG  DSC00672.JPG DSC00674.JPG

 


DSC00675.JPG
DSC00680.JPG  DSC00681.JPG

 

 

Sympa la boite à lettres, nous en verrons plusieurs identiques

 

DSC00655.JPG

 

Un escalier magnifique  DSC00667.JPG

 

 

 

 

Le lavoir qui est toujours utilisé

 

DSC00670.JPG
 

 

Petit message personnel à Tine qui se reconnaîtra

 

DSC00671.JPG

 

En provençal tine veut dire cuve !!!!!!! Message caché surerment !!!!!

 

Des fleurs partout

 

DSC00678.JPG

 


DSC00684.JPG

 


DSC00685.JPG

 

Et même des chouettes de toutes les couleurs

 

DSC00649.JPG

 

 

 

Biot est surtout connu pour sa poterie, un artisanat longtemps spécialisé dans la confection de grandes jarres.

 

DSC00676.jpg

 

Beaucoup d'ateliers d'artistes, des galeries d'art jalonnent le village.

 

DSC00650.JPG

 


DSC00651.JPG

 


DSC00652.JPG

 

 

 

La Ville de Biot propose une exposition de 11 œuvres monumentales de Jacotte et Roger Capron 

 

DSC00653.JPG

 

 

Plus récemment l'art du verre soufflé a pris racine à Biot. En 1950, un jeune potier désire ardemment épouser la fille d'un collègue, lequel ne veut pas d'un concurrent pour gendre.

 

Le jeune biotois s'orienta, pour l'amour de sa belle, vers l'art de la verrerie.

 

 

 

Il fera des émules.

 

DSC00691.JPG

 

 

 

Eloi Monod (le jeune roméo biotois) à crée la première verrerie en 1956. Il devient ensuite maire du village et père spirituel d'une dysnastie de potiers et verriers qui ont toujours ouvert leurs ateliers au public.

 

DSC00692.JPG

 


DSC00694.JPG

 


DSC00695.JPG

 


DSC00696.JPG

 


DSC00698.JPG

 


DSC00700.JPG

 


DSC00704.JPG

 


DSC00710.JPG

 



 




 

 

Après avoir produit une ligne d'objet aux formes provençales, il met au point un procédé d'incorporation volontaire de bulles en utilisant du bicarbonate de soude qui deviendra la signature de la fabrique

 

DSC00711.JPG

 

 

DSC00716.JPG

 

 

Un visiteur particulier semble aussi intéressé que nous.

 

DSC00715-1.jpg

 

Voilà le résultat dans la boutique

 

DSC00719.JPG

 

Une belle coupe pour 30€ l'unité.

 

 

Il suffit de choisir la couleur de sa table

 

DSC00717.JPG

 


DSC00718.JPG

 

 

 

Nous sommes déjà dimanche et nous entamons notre seconde (et dernière) semaine dans le sud.

 

Le Bar sur Loup

 

« La cité des orangers » se situe dans les Préalpes d’Azur qui alternent cols et vallées, crêtes et plis, villages perchés aux ruelles étroites et panoramas à perte de vue.

 

DSC00742.JPG

 

DSC00735.JPG

 


DSC00757.JPG

 


DSC00762.JPG

 

 

 

En 1235, les Comtes de Provence cèdent la commune du Bar aux Princes d'Antibes auxquels appartient la famille de Grasse, qui y installe une seigneurie.

 

La Seigneurie du Bar est dotée de son propre étalon de mesure "La Canne" (1m80), et a le droit de battre monnaie. On peut observer cette canne, enchâssée dans la Tour.

 

Le Château, dont les fondations datent du XIII°, appartint jusqu’à la Révolution, aux Comtes de Bar. L’Amiral de Grasse, le plus illustre d’entre eux, y naquit le 13 septembre 1722 et y passa la plus grande partie de son enfance.

 

DSC00721.JPG

 

 

Autrefois, les orangers étaient exploités en cueillant leurs fleurs qui étaient ensuite distillées dans les parfumerie de Grasse, à la fois pour la parfumerie, mais aussi pour la confection de pâtisseries.

 

DSC00723.JPG  DSC00726.JPG

 


DSC00725.JPG

 



DSC00730.JPG

 

Aujourd'hui, seuls les fruits sont cueillis sur les orangers. L'arbre en question est le bigaradier, dont le fruit est appelé bigarade ou orange amère.

La récolte est notamment utilisée pour la confiture d’oranges amères ou encore la fabrication de vin d'orange.

 

Chaque année (lundi de Pâques) une grande fête de l'oranger et un concours de vin d'orange célèbre ce souvenir. Cousin  Patrick, à toi de jouer, ton vin d'orange est tellement bon smiley clinoeil.jpg

 

 

Des parapentes dans un ciel magnifique

 

 

 DSC00750.JPG

 

 

Gourdon

 

Nid d'aigle, Gourdon fait parti des « Plus beaux villages de France ».

 

DSC00765.JPG

 

De la place Victoria on découvre un panorama grandiose.

 

DSC00809.JPG

 

 

Celle ci je l'ai prise quasiment en fermant les yeux....oulala que c'est haut, bon sang de vertige

 

DSC00782.JPG

 

Le château est propriété privé et ne se visite pas...Dommage.

 

DSC00779.JPG

 


DSC00785.JPG

 


DSC00790.JPG

 

 

 

Beaucoup de boutiques où l'on trouve le pire et le meilleurs : Nougats, Savon, Parfum....

 

DSC00787.JPG

 

 

Nous redescendons sur la côte après un magrets de canard avec émincé de petits légumes …..Huuuummmm !!!!!

 

Direction Antibes, puis Juan les pins et Cap d'Antibes.

 

Alors Juan les pins, plein de monde, de voitures, de boutiques....bof bof (pour nous)

 

Alors Cap d'Antibes, une route qui fait le tour de la presqu’île avec à gauche de grand murs et de grands portails qui masquent sûrement de superbes demeures et à droite soit la même chose soit un muret qui empêche le stationnement.

 

Résultat, nous avons fait le tour et nous sommes arrivés sur Antibes.

 

Trop de monde dans les petites rues du vieux Antibes pour prendre des photos intéressantes, mais déambulation très sympa.

 

Nous revenons par les remparts en passant devant le musé Picasso

 

 

DSC00829.JPG

 

 

 

pour arriver jusqu'au port et la tour carré

 

DSC00813.JPG

 

 

Quelques folies de ce dimanche

 

 

De vieilles voitures

 

DSC00834.JPG

 


DSC00837.JPG

 

 

Là, au choix : à la nage, en paddle, en optimiste, en dériveur, ou en........ Cela dépend simplement de votre porte monnaie.

 

DSC00826.JPG

 

 

Petit message pour Dédé.

 

DSC00819.JPG

 

 

Nous avons trouvé le Petit Canard Bis, Erick est fin prêt pour son rôle de mousse.

 

 

DSC00817.JPG

 

 

Allez, retour vers Villeneuve, il est déjà 18h30, l'apéro nous attend....

 

Demain, si tout va bien, direction Menton....

 

 

Rendez vous « A la découverte du pays Provençal – Partie 3 » d'ici quelques jours.



02/10/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi