Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

2016 - Coimbra

 

 

Après notre semaine à Praia de Vieira, nous voici arrivés à Coimbra pour une semaine.

 

carte.gif

 

 

Coimbra ou Coïmbre est la ville universitaire la plus ancienne du Portugal et se situe dans le centre du pays.

 

 

carte1.gif

 

 

C’est à Coïmbra que fut construite la première université portugaise. Elle compte parmi les plus anciennes d'Europe avec la Sorbonne, Bologne, Oxford ou Salamanque.

 

La ville est peuplée de très nombreux étudiants venus de tout le Portugal. Ils entretiennent des rituels et des traditions étudiantes.

 

Le costume traditionnel des étudiants est un complet noir pour les garçons, un tailleur noir pour les filles, tout cela avec une cravate et une cape noires.

 

Coimbra compte environ 220 000 habitants.

 

La vieille ville est située sur la colline de l'Alcaçova ; on y accède par un enchevêtrement de ruelles étroites et pittoresques, parfois entrecoupées d'escaliers au nom significatif (« escadas de Quebra-Costas » : « escaliers brise-dos »).

 

Coïmbra est arrosé par le Mondégo.

 

 

Pour une fois nous voulions être dans la ville car nous voulons "sortir le soir" et ne pas avoir à faire des kms la nuit pour rentrer. N'ayant pas trouver de maisons ou d'appartements, j'ai trouvé un compromis avec un appart' hôtel.

 

Nous avons une chambre (avec 3 lits!!) et une salle de bain. La chambre donne sur un patio intérieur ou se trouve une cuisine commune (avec tout le nécessaire), une salle à manger commune et un grand salon commun. Pour une semaine c'est bien.

 

Le personnel est charmant et Pépite est acceptée sans aucun soucis et se promène dans le patio sans difficultés.

 

 

coimbra.JPG

 

L'appart'hotel est situé sur la colline de Coimbra, tout à coté des universités et du jardin botanique. 

 

 

plan coimbra.jpg

 

Première petite balade pour découvrir notre environnement immédiat.

 

Notre rue donne tout près de l'aqueduc S. Sebastião

 

coimbra (88).JPG

 

Œuvre de la fin du XVIème siècle qui suit la ligne et aussi probablement les ruines d'un aqueduc plus ancien qui remontait à l'époque romaine.
 

 coimbra (89).JPG

 

Un petit tour jusqu'à la place de la république et une visite au Jardin Santa Cruz. 

 

 coimbra (2).JPG

 

L'entrée du jardin, dispose de trois statues représentant la foi , la charité et de l' espoir , aboutissant à une chute d' eau .

 

coimbra (6).JPG

 

Au pieds des escaliers , la fontaine da Nogueira avec une statue représentant un triton ouvrant la bouche à un dauphin , d'où jaillit l'eau à la source, ce qui explique le nom populaire de jardin de "Mermaid" (sirène).

 

La pierre ressemble à de l'éponge

 

coimbra (8).JPG

 

Partout prolifère des "Acanthus Mollis"

 

coimbra (15).JPG

 

coimbra (11).JPG

 


coimbra (13).JPG

 

Il fait chaud et même les pigeons ont soif

 

 coimbra (17).JPG

 

Alors nous !!!!!! Je fais une réserve d'eau gazeuse et Erick de petites bières.

 

Dès le lendemain nous entamons la découverte de la ville. Il y a tellement de monuments, de ruelles, de rues....qu'il nous faudra plusieurs balades, à pied, en bus (entre autre pour remonter la colline....), en voiture....

 

 

 Le monastère de Santa Clara a Nova

 

Le Monastère de Santa Clara-a-Nova a été construit en 1649 sur la rive gauche du fleuve Mondego,
 
 coimbra (24).JPG
 
Destiné à accueillir les Clarisses du Couvent de Santa Clara-a-Nova.
 

En 1677, lors d’une grande procession partant de l’ancien Couvent, le corps de la Reine Sainte Isabel a été transféré et déposé dans un tombeau en argent dans le maître-autel.
 
coimbra (27).JPG
 
Les panneaux de bois sculptés sont grandioses.
 
coimbra (31).JPG
 

coimbra (32).JPG
 
J'ai un faible dans les églises pour les chaires à prêcher. Qu'elles soient en bois, en pierre, en granit.... très souvent elles sont magnifiques
 
coimbra (33).JPG
 
Le cloître
 
coimbra (40).JPG
 

coimbra (46).JPG
 
Comme partout au Portugal les monuments offrent tous un aspect de symétrie. Ce cloître n'échappe pas à la règle.
 
coimbra (47).JPG
 
Même les pot de fleurs et les bancs et les luminaires....Tout bien aligné
 
coimbra (45).JPG
 
Du monastère nous découvrons une vue sur la ville
 
coimbra (21).JPG
 

coimbra (22).JPG
 
 
Depuis quelques jours sur les bords du Mondégo se tient la Feira Cultural. Nous y passons faire un tour.
 
Des stands de livres à perte de vue
 
coimbra (50).JPG
 

coimbra (51).JPG
 
 
Une bandas bien sur
 
coimbra (52).JPG
 
Un faiseur de cuillère en bois...
 
coimbra (53).JPG
 
Faut pas avoir peur à ses doigts
 
coimbra (55).JPG
 
Un tisserand
 
coimbra (58).JPG
 
Des guitares portugaises qui font le ravissement d'Erick, je le soupçonne de rêver d'en avoir une
 
coimbra (61).JPG
 
De tout avec rien
 
coimbra (62).JPG
 
J'aime bien le recyclage de la pelle
 
 coimbra (62) (redimensionné).jpg
 
et la fourmi
 
coimbra (63).JPG
 
Des galeries d'expositions de peintures
 
coimbra (64).JPG
 
 
Un vendeur de vieux vinyls, une petite pensée pour cousin Patrick, mais après discussion (laborieuse en frantugais) des groupes de rocks portugais des années 70 c'est rares sur la planète vinyle...smiley clinoeil.jpg
 
coimbra (65).JPG
 
 
Un sabotier
 
coimbra (69).JPG
 
coimbra (67).JPG
 
Un souffleur de verre
 
coimbra (70).JPG
 

coimbra (71).JPG
 
Une....personne qui fabrique de petits objets en roseau
 
coimbra (75).JPG
 

coimbra (76).JPG
 
 
Les rendas de bilros (dentellières)
 
coimbra (78).JPG
 
et pour finir la soirée sur l'esplanade un concert  de musique argentine avec un ténor super
 
coimbra (80).JPG
 

coimbra (84).JPG
 
J'ai l'impression d'avoir fait un inventaire à la Prévert .....smiley clinoeil.jpg
 
 
Petit repérage des universités
 
coimbra (92).JPG
 
Il y a des voitures partout et il est difficile de faire des photos sans voitures et personnes.
 
coimbra (91).JPG
 

coimbra (94).JPG
 
Des sculptures et statues partout. 
 
coimbra (98).JPG
 
Une petite idée de la taille de celle ci
 
 coimbra (104).JPG
 
La cour principale de l'université
 
coimbra (100).JPG
 

coimbra (101).JPG
 

coimbra (102).JPG
 
 
 
 Pour relier le haut de la colline où se trouve les universités et le la place de la république qui mène au centre de la vieille ville, un escalier monumental empruntés par les étudiants continuellement.
 
5 paliers de 25 marches
 
coimbra1 (8).JPG
 
Cet escalier est à 200 mètres de notre hotel.
 
Ici aussi ils ont leurs révoltés, contestataires
 
coimbra (109).JPG
 
le monastère de Santa Cruz
 
Le roi Alphonse Ier fait don d'un terrain à saint Théoton, moine bénédictin, qui va dès lors, avec ses compagnons, y fonder l'ordre des chanoines de la Sainte-Croix, reconnu par le pape Innocent II en 1135. 
 
coimbra (118).JPG
 
La façade est, comment dire, grandiose!!!
 
coimbra (119).JPG
 
 
Les orgues...monumentales
 
coimbra (111).JPG
 
et la chaire, sculptée
 
coimbra (116).JPG
 
!!!!!!!!!
 
Au bout de la rue Ferreira Borges, la rue commerçante de Coimbra, un statue en hommage à Joaquim Antonio de Aguiar, homme politique Portugais (1841)
 
coimbra (120).JPG
 
 
Les bougainvilliers sont partout en pleine floraison.
 
coimbra (122).JPG
 

coimbra (124).JPG
 
Le jardin Botanique
 
 
Notre hôtel étant tout proche du jardin botanique, nous y allons faire un tour. Ce jour là, la pluie s'est invitée dans le paysage.
 
jardin botanique (2).JPG
 
Crée en 1772, il dépend de l'université de Coimbra. La banque de semences du jardin permet depuis 1868 de préserver des espèces en voie de disparition 
 
 Il est partie intégrante du « Musée d'histoire naturelle » créé par le marquis de Pombal dans le cadre de la réforme des études universitaires que celui-ci met en œuvre.
  
 
En 1854, l’ingénieur Pezerat a présenté son projet de serre (qui existe toujours mais est en réfection apparemment), marquant une avance technologique dans l’utilisation du fer et du verre. Ce bâtiment a été achevé en 1865. 
 
jardin botanique (5).JPG
 

jardin botanique (6).JPG
 
Conformément à l'esprit encyclopédique des lumières, le ministre José 1er a voulu regrouper le maximum d'espèces végétales.
 
jardin botanique (15).JPG
 

jardin botanique (18).JPG
 
Certains arbres sont énormes, comme cet eucalyptus
 
jardin botanique (34).JPG
 
Beaucoup de fontaines avec poissons
 
jardin botanique (7).JPG
 
Tiens, que fais tu là !!!!!
 

jardin botanique (10).JPG
 
et nénuphars
 
 jardin botanique (12).JPG
 
Avec ses 13, 5 hectares, c'est le poumon vert de Coimbra. Beaucoup d'endroit ne sont pas accessibles au public. De toutes façon, nous n'aurions surement pas tout fait.
 
Une trouée bleue dans tout ce vert.
 
jardin botanique (19).JPG
 
 
Petites fleurs toutes fragiles sous les gouttes de pluie.
 
jardin botanique (32).JPG
 
Car comme partout, ça grimpe, ça grimpe. 
 
jardin botanique (33).JPG
 
Un coin du jardin est réservé à un parcours d'accrobranches. Etant sur de ne jamais faire un parcours pour cause de vertige, je ne connais pas les types de parcours qui existent. Mais alors là, ils sont complètement fou. C'est très très haut
 
jardin botanique (21).JPG   jardin botanique (23).JPG
jardin botanique (29).JPG
 

jardin botanique (30).JPG
 

jardin botanique (31).JPG
 
C'est......Pffffff
 
 
Soirée Fado
 
Nous ne pouvions venir à Coimbra sans assister à des représentations de Fado. Le fado de Coimbra ce sont exclusivement des voix d'hommes.
 
Petite balade dans les ruelles avant d'aller "à Capella".
 
coimbra1 (11).JPG
 

coimbra1 (12).JPG
 

coimbra1 (13).JPG
 
 
 coimbra1 (9).JPG
 
a Capella est une petite chapelle dans le haut d'une ruelle ou chaque soir vous pouvez dîner (vers 20h30) puis assister, à partir de 21h30, à un concert (en plusieurs partie) qui dure jusqu'à environ minuit. 
 
Après un petit diner nous remontons la rue pour aller à Capella
 
coimbra1 (26).JPG
 
La qualité des photos est nulles mais je n'ai pas utilisé de flash et je n'avais pas de recul, la chapelle étant petite et pleine de monde.
 
coimbra1 (27).JPG
 

coimbra1 (28).JPG
 

coimbra1 (30).JPG
 

coimbra1 (31).JPG
 
 
 Petite photo de nuit en rentrant (a pied (nous avons pourtant acheté des tickets de bus), hé oui, ça grimpe même la nuit, mais nous sommes très forts)
 
 
coimbra1 (1).JPG
 
 
Nous n'avons pas visité que Coimbra pendant cette semaine, nous avons fait quelques escapades aux alentours de Coimbra.

 
Montemor-O-Velho (Traduit par Erick cela donne "Hamon t'es mort à vélo" )smiley reflexion.jpg
 
Située dans la vallée du Mondego, Montemor-o-Velho est dominé par les ruines d'une citadelle bâtie pour interdire aux Maures, qui occupaient l'Estrémadure, d'accéder à Coimbra.
 
montemor o velho (3).JPG
 
montemor o velho (36).JPG
 

montemor o velho (43).JPG
 
Ce vaste territoire a été successivement occupé depuis l’époque romaine, et quand les Arabes s’installèrent ici au VIIIe siècle, les terres de Montemor se sont constamment trouvées comme espace de conflits entre musulmans et chrétiens.
 
montemor o velho (5).JPG
 

montemor o velho (6).JPG
 

montemor o velho (8).JPG
 
Nous étions déjà venu en 2007 en camping car et depuis à été installé un escalator pour monter jusqu'au château... Pas bête
 
montemor o velho (7).JPG
 
A l'époque nous étions stationné sur un très grand parking au pied du village et ce parking à changé aussi. C'est devenu une piste de course.
 
 En 2007 le camping car est stationné au bout du parking sous les 4 arbres - Et aujourd'hui il serait sur la piste
 
montemor 2007.jpeg  montemor o velho (9).JPG

  En 1064, avec la conquête de Coimbra, Montemor-o-Velho passe définitivement aux mains des chrétiens, et c’est Alphonse VI de Castille qui a reconstruit la structure défensive. Pendant la même époque, a été fondé á l’intérieur des murs de l’église de «Santa Maria de Alcáçova», reconstruite à plusieurs reprises au cours des siècles qui suivirent.
 
montemor o velho (21).JPG
 

montemor o velho (26).JPG
 

montemor o velho (28).JPG
 
 
 

Le destin d’Inês de Castro

 

Le Château de Montemor-o-Velho a également été le théâtre de l’une des histoires les plus tragiques de l’histoire. C’est là que, au début de 1355, le roi Afonso IV a rencontré ses conseillers pour discuter du danger constitué par l’union politique portugaise du prince D.Pedro et Inês de Castro. Fille d’un des plus puissants seigneurs de Castille, Inês vivait maritalement avec l’héritier du trône.

 

Ce lien mécontentait la cour, en particulier l’influence excessive que les frères d’Inês avaient sur le futur roi, ainsi que la possibilité qu’un des enfants bâtards du couple pourrait un jour monter sur le trône.

 

Afonso IV se laissa convaincre que l’amour de Pedro et Inês était une affaire d’état, et que Inês de Castro était un danger pour l’indépendance nationale … Il a donc été décidé du sort d’Inês ,et quelques jours plus tard au commandement du roi, elle a été assassiné dans le palais de Santa Clara à Coimbra.

 

 montemor o velho (8).JPG

 


montemor o velho (12).JPG

 

 
 L'Église de Santa Maria da Alcáçova se trouve debout entre ses murs; fondée en 1090 et restaurée au XVème siècle,
 
montemor o velho (27).JPG
 
montemor o velho (15).JPG
 

montemor o velho (16).JPG
 

montemor o velho (17).JPG


Autour on peut remarquer des rizières arrosées par les eaux du Mondégo.
 
 montemor o velho (22).JPG
 
La culture du riz est une grande principale activité agricole de cette paroisse, et cette culture est également responsable de la beauté des paysages qui vont se transformer au rythme des saisons.
 

montemor o velho (29).JPG
 

 

La culture du riz ont été introduits au Portugal sous le règne du roi Dinis, dans le district de Montemor-o-Velho, à partir de semences de la région de Séville. 

 

Connu sous le nom "Le Laboureur", ce roi a règné au Portugal de 1279 à 1325. Il a développé l' agriculture, en donnant ces terres humides à cultiver. 

montemor o velho (30).JPG

 


montemor o velho (31).JPG

 

 

Il fait tellement beau par ici que les fleurs poussent même dans les semelles de mes chaussures

 

montemor o velho (13).JPG

 

Une cigogne nous fait une jolie démonstration de vol

 

montemor o velho (40).JPG

 

montemor o velho (1) (redimensionné).jpg

 

 

 

 Forêt de Buçaco

 

Á l’extrémité de la «Serra do Buçaco», où la montagne atteint 547 mètres d’altitude, se trouve un Bois, la « Mata Nacional do Buçaco », entouré par un haut mur avec onze portes.

 

la Montagne du Buçaco est un véritable jardin botanique où l'on peut rencontrer près de 700 espèces natives et exotiques, protégées par un Décret Papal du XVIIè siècle qui menaçait d'ex communion celui qui la détruirait.

 

Comme partout, des escaliers, des fontaines, des bassins avec des fontaines

 

Buçaco (8).JPG

 


Buçaco (10).JPG

 


Buçaco (11).JPG

 

Pour ce protéger du soleil (Heu!!!! pas aujourd'hui)

 

Buçaco (7).JPG

 

A l'intérieur se trouve le Couvent de Santa Cruz fondé en 1628.  Les terres du Buçaco ont été offertes aux Carmes Déchaux, par l’évêque de Coimbra pour y construire un monastère. Les moines ont alors érigé, un mur de plus de cinq kilomètres et construit le couvent de Santa Cruz, construit dans la végétation.

 

Buçaco (2).JPG

 


Buçaco (3).JPG

 

Buçaco (13).JPG

Buçaco (5).JPG

 

Au pied du couvent, un jardin  à la française

 

Buçaco (6).JPG

 

Buçaco (4).JPG

 

Buçaco (12).JPG

 

Considéré comme l’un des plus beaux hôtels du monde, le Palais du Buçaco s’élève imposant au sein du Bois du Buçaco,

 

 Buçaco (9).JPG

 


Buçaco (14).JPG

 

Au XIXè siècle, la Montagne du Buçaco a été le théâtre de la victoire des portugais sur les troupes de l'envahisseur Napoléon, et la légende dit, que le Duc de Wellington qui commandait les troupes anglaises attachait sont cheval tout les soirs à cet olivier!!!!!!

 

Buçaco (15).JPG

 

De jolies fleurs

 

Buçaco (1).JPG

 


Buçaco (16).JPG

 

En revenant un petit arrêt le long de la route au barrage de Aguieira

 

DSC02232.JPG

 

DSC02233.JPG

 

De type "Arcos multiples", il est formé par trois arcs et deux contreforts centraux, dans lequel se trouvent deux déchargeurs complets. Il dispose de 89 mètres de haut au-dessus de la fondation et la longueur de la couronne est de 400 mètres.

 

DSC02234.JPG

 

Ses principaux objectifs sont la production et la fourniture de l' énergie hydroélectrique , l' irrigation agricole et le contrôle des inondations.

 

 

 Lorvão

 

Une petite balade jusqu'à Lorvão où se trouve un monastère très ancien et prétexte pour prendre la N110, petite route verte qui longe les rives du Mondégo entre Coimbra et Penacova.

 

Lorvão (4).JPG

 

Le monastère daterait de 878.

 

Il fut un monastère et un centre de production importants manuscrits enluminés au XIIe siècle , après avoir servi comme un monastère féminin. 

 

Après l'extinction des ordres religieux au Portugal dans le XIXe siècle a vu une nouvelle utilisation déjà dans le XXe siècle comme un hôpital psychiatrique, hôpital psychiatrique Lorvão, a pris fin en 2012 .

 

Nous ne pouvons visiter seul et un guide nous accompagne avec un français un peu difficile à comprendre... Mais c'est pas grave.

 

à l'entrée des pots de fleurs avec des épis de blés résultat d'une fête récente

 

Lorvão (7).JPG

 

Le cloître comprend plusieurs chapelles

 

Lorvão (18).JPG

 


Lorvão (19).JPG

 


Lorvão (20).JPG

 

Il y a une séparation entre l'église et le choeur est faite à l'aide d'une grille en fer forgé avec des applications de bronze doré, la seule de ce genre au portugal.

 

Lorvão (34).JPG

 

 Au dessus de cette grille se dresse un orgue de 61 registres (oeuvre de Cerveira en 1795). Il a comme particularité exceptionnelle d'avoir deux façades. Il est unique au Portugal.

 

Coté église

 

Lorvão (10).JPG

 

Coté choeur

 

Lorvão (23).JPG

 

Coté église se trouve le tombeaux d'argent des 2 soeurs fondatrices

 

Lorvão (15).JPG

 

Coté choeur, 

 

les bancs de jacaranda noir du Brésil et de noyer sont sculptés de scènes de vie et dans le bas des sièges des masques représentant les différentes "humeurs" des hommes. Notre guide nous indique que ce sont les plus spectaculaires et les plus magistraux du pays.

 

Lorvão (31).JPG

 

Lorvão (29).JPG


Lorvão (30).JPG

 

 

et un "présentoir" pour les tenues

 

Lorvão (32).JPG

 

 

 

 

Après cette visite, un petit dans le village

 

Lorvão (6).JPG

 


Lorvão (38).JPG

 

Des arbres qui fleurissent jaune et dont les "fleurs" sont très particulières

 

 

Lorvão (39).JPG

 


Lorvão (42).JPG

 


Lorvão (44).JPG

 

Enfin la route de retour et ses paysages très pentus

 

Lorvão (47).JPG

 


Lorvão (48).JPG

 


Lorvão (53).JPG

 


Lorvão (56).JPG

 


Lorvão (57).JPG

 

 

Pour clôturer cette semaine à Coimbra, nous devions descendre dans la partie commerçante, manger des sardines grillées (semaine de la sardine sur Coimbra) puis vers 20h30 voir un défilé (on ne savait pas de quoi), puis finir la soirée au café Santa Cruz ou tout les soirs a partir de 22h il y a du fado....

 

En arrivant devant le monastère Santa Cruz (vous savez celui qui est grandiose, monumental.....voir plus haut) Santa Cruz, dejà des personnes installées à attendre, des micros partout.....

 

Bref, changement de programme, nous nous installons à la terrasse du café Santa Cruz qui jouxte le monastère (en fait c'est l'ancienne église Santa Cruz (celle des pauvres nous a expliqué le gérant de notre hotel).

 

coimbra (132).JPG

 

Nous y buvons un petit Vinho branco verde bien frais pour apéritif.

 

Il est déjà 8h et nous préfèrons rester voir le défilé avant de partir dîner.

 

à 8h30 un groupe arrive

 

coimbra (140).JPG

 

il représentent des couturiers et couturière. Tout est dans les détails des costumes

 

coimbra (157).JPG

 


coimbra (158).JPG

 


coimbra (159).JPG

 


coimbra (179).JPG

 


coimbra (181).JPG

 

Des chanteurs et des musiciens qui accompagnent le groupe, s'installent devant les micros

 

coimbra (147).JPG

 

 

Et c'est parti pour 15 minutes de danses, juste pile poil devant nous

 

coimbra (150).JPG

 

Après, hé bien y'en a des bleus, des verts, des jaunes, des hôtesses de l'air, des lavandières, des petits, des grands.....

 

Une petite galerie ci dessous pour vous donner un aperçu

 

coimbra (194).JPG

 


coimbra (205).JPG

 


coimbra (228).JPG

 


coimbra (232).JPG

 


coimbra (235).JPG

 


coimbra (249).JPG

 


coimbra (256).JPG

 


coimbra (261).JPG

 


coimbra (271).JPG

 


coimbra (276).JPG


coimbra (282).JPG


coimbra (290).JPG


coimbra (298).JPG


coimbra (312).JPG


coimbra (327).JPG


coimbra (333).JPG


coimbra (344).JPG


coimbra (355).JPG


coimbra (364).JPG


coimbra (370).JPG

 

 

Résultat, 1 heure du matin, toujours pas dîner, plus de bus, obligé de remonter jusqu'à notre hôtel à pied et demain le réveil sonne pour reprendre la route vers Braga et Viana de Castello

 

Quelle vie smiley reflexion.jpg... Allez je vais me coucher !!!!!!!

 

 



18/06/2016
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi