Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

2015 - Porto et Rio Minho - Norte

 

 

 

Seconde partie de notre séjour en cette fin d'automne 2015.

 

Vila Do Conde

 

Petite balade dans la ville qui fait suite à Povoa De Varzim. Située sur la rive nord du rio Ave, Vila do Conde est un important centre industriel, port de pêche et aussi zone balnéaire et touristique.

 

 

Des rives du Rio Avé la ville est dominé par le couvent Santa Clara.

 

 vila do conde (13).JPG

 

Quelques marches pour atteindre une chapelle toute ronde.

 

 vila do conde (6).JPG

 


vila do conde (7).JPG

 

Nous surplombons une place toute pavé avec une structure métallique qui descend jusque dans le Rio, et une sirène. Je n'ai pas trouvé d'explication pour cette structure?

 

vila do conde (26).JPG
 

 

De l'autre coté le Nau Quinhentista

 

Ancré depuis 2007 la réplique du Nau Quinhentista, construit par les chantiers navalsde  Vila do Conde,  est un complément important et précieux pour le centre du musée royal des douanes - Musée de la construction navale qui se trouve juste derrière le navire. 

 

vila do conde (16).JPG

 

C'est aussi un élément important pour la ville car il a une fonction pédagogique. Il à été reconstruit à l'identique, sous la responsabilité de l'amiral Roger d 'Oliveira, il intègre les connaissances ancestrales des charpentiers et calfats de Vila do Conde.

 


Le navire portugais du XVIe siècle était un vaisseau rond, haut de bord, avec un ratio de 3: 1 entre la longueur et la largeur maximale, Il avait trois mâts, la grande voile d'avant avec le tour de la toile et le tissu artimon avec latine.

 

 vila do conde (19).JPG


Le navire ainsi conçu satisfaisait au besoin accru de capacité de chargement que connurent les navigateurs portugais.

 

 

vila do conde (18).JPG

 

Les voyages vers l'Inde imposaient de longues périodes de navigation sans voir la côte et pour nourrir l'équipage il fallait transporter de grandes quantités de nourriture liquide et solide. De plus le commerce des épices signifie transporter une cargaison précieuse, mais volumineuse, exigeant des espaces appropriés. Ce navire répond à ses impératifs  avec sa coque en forme de bulbe, et une grande capacité d'hébergement. 

 

vila do conde 35.jpg
 

 

D'habitude il est possible de le visiter. Mais ce jour là un groupe de musique y tourne un clip.

 

vila do conde (2).JPG
 

 

Nous ne verrons pas l'intérieur du bateau, mais des pirates et des danseuses (qui n'ont pas très chaud  !!!).

 

 

 Comme partout au Portugal, des statues de bronze représentant la vie locale. Ici une femme de pêcheur attend!!!!

 

 vila do conde (29).JPG   vila do conde (1).JPG

 

 Découverte de l'estuaire du Rio Minho

 

 

 Nous décidons de découvrir le Rio Minho, au nord ouest du Portugal. Ce rio sert de frontière avec l'Espagne.

 

Le Rio Minho d'une longueur de 280 km est navigable sur ses 33 derniers kilomètres, avant de se jeter dans l'océan atlantique.

 

 

Valença

 

Cette ville est entièrement enclose dans un impressionnant système de fortifications à la Vauban.

 

Valença (9).JPG

 

Edifiées au XVIIe siècle ces fortifications témoignent de l'antagonisme entre l'Espagne et le Portugal.

 

Valença (12).JPG

 


Valença (13).JPG

 


Valença (14).JPG

 

 

 

Nous faisons le tour complet des remparts

 

Valença (6).JPG

 


Valença (15).JPG

 


Valença (16).JPG

 

 

 

 

Le Rio Minho

 

 Valença (7).JPG

 


Valença (10).JPG

 

 

En face, la ville Espagnole de Tuy (dans la brume)

 

 

Valença (8).JPG

 

 

avant de déambuler dans les ruelles à l'intérieure des fortifications en passant une porte.

 

 Valença (3).JPG


Valença (19).JPG

Preuve de beau temps général tout au long de l'année, par de grandes boutiques, l'étalage des marchandises se fait dehors.

 

Après un petit repas léger dans un snack (pour une fois) nous suivons le Rio jusqu'à Caminha.

 

Caminha

 

 

Caminha est un petit port de pêche et un centre artisanal spécialisé dans la dinanderie.

 

 

Caminha (2).JPG

 

Au loin un coin de ciel plus clair au dessus de l'océan

 

 Caminha (4).JPG

 


Caminha (6).JPG

 

Les pêcheurs rentrent de la pêche

 

Caminha (7).JPG

 

La ville n'offre rien de bien extraordinaire  à voir

 

Caminha (9).JPG

 


Caminha (10).JPG

 


Caminha (11).JPG

 

 

 

Une journée à Porto

 

Impossible de ne pas passer une journée à Porto. J'aime toujours autant les ruelles, les quais, l'ambiance.... tout, tout, tout 

 

Petites ruelles ou les restaurants s'étalent.

 

 

Porto (3).JPG

 

Le soutient des pierres, faut y croire pour passer dessous,mais ça doit tenir comme ça depuis des décennies...

 

Porto (4).JPG

 

Les bâches plastiques pour protéger le linge des pigeons,

 

 

Porto (6).JPG

 


Porto (10).JPG

 

La petite grand mère qui lavent les sardines dans une bassine pour le restaurant du coin,

 

 Porto (11).JPG

 

Nous avons déjà fait trois fois le tour de Porto en YellowBus, nous décidons pour changer de faire une balade en bateau sur le Douro pour avoir une autre vue des quais.

 

La balade nous fait passer sous 7 ponts dont le pont Maria Pia

 

Porto (48).JPG

 


Porto (53).JPG

 

 

 

J'aimerais pas habiter la haut

 

 Porto (42).JPG

 


Porto (59).JPG

 

Des cormorans se sèchent au soleil

 

 Porto (44).JPG

 

Les quais sont toujours aussi magnifiques

 

 Porto (38).JPG

 


Porto (39).JPG

 


Porto (51).JPG

 


Porto (65).JPG

 


Porto (71).JPG



Une maison avec un joli balcon vitré

 

 

 Porto (91).JPG

 


Porto (92).JPG

 

 

Après la balade en bateau, un petit tour en vieux tramway

 

L'histoire du tramway à Porto remonte à 1872 et n'a jamais cessé depuis. Au départ, la traction se fit par des chevaux, puis avec la vapeur et enfin avec la traction électrique qui fut mise en oeuvre à partir de 1896.

 

Porto (94).JPG
 

 

Comme dans la plupart des villes, ce mode de transport connu un fort développement dans la première moitié du XXème siècle avant de connaître le déclin dans la seconde moitié de cette même période. Il fut remplacé progressivement dés le lendemain de la seconde guerre mondiale par les trolleybus et les autocars.

 

Porto (95).JPG

 

 

Depuis 1990, si le rayon d'action de ces anciens tramways s'est encore réduit, ils bénéficient d'une valorisation à vocation touristique. Le réseau a d'ailleurs été réorganisé en trois courtes lignes qui privilégient la desserte des sites touristiques avec une fréquence de 30 minutes tous les jours de 9h à 19h.

 

L'atelier de Massarelos a été réaménagé pour accueillir le musée des tramways qui retrace leur histoire.

 

Porto (99).JPG

 

Nous prenons la ligne qui suit le Douro et mène jusqu'au port de pêche près de l'océan.

 

 

C'est le conducteur (non je vous rassure ce n'est pas Erick) qui gère complètement l'avancé du tramway, heureusement car il est souvent obligé de l'arrêter les portugais se stationnant n'importe comment.

 

Porto (157).JPG

 


Porto (163).JPG

 

 

 

Il possède au pied une pédale qui déclenche une cloche et averti les usagers de se pousser.

 

Nous arrivons au port de pêche et le jour déclinant permet quelques photos sympa.

 

Porto (104).JPG

 


Porto (123).JPG

 


Porto (126).JPG

 


Porto (132).JPG

 


Porto (136).JPG

 

 

 

Les pêcheurs remontent les filets et les casiers.

 

 Porto (106).JPG

 

 

Près de la maison de Povoa, un monsieur en fabrique tout les jours pour une entreprise qui les vend. Il nous a expliqué qu'il ne pouvait pas nous en vendre un, mais que ça coûtait 25 euros.

 

 

Beaucoup de mouettes ....

 

En vole

 

 Porto (23).JPG

 


Porto (26).JPG

 


Porto (28).JPG

 

 

 

Ah non ça c'est pas une mouette,

 

Porto (89).JPG
 

 

Au sol

 

 

Porto (19).JPG

 


Porto (144).JPG

 


Porto (154).JPG

 

 

La nuit est tombée le temps de remonter vers le métro pour rentrer à Povoa.

 

 Porto (164).JPG

 


Porto (165).JPG

 

 


Porto (166).JPG

 


Porto (167).JPG

 


Porto (168).JPG

 

Encore une journée pleine de découverte dans cette ville tellement vivante.

 

 

 Aveiro

 

Située à environ 100 km au sud de Povoa et donc 70km de Porto, elle est souvent surnommé la venise portugaise avec ses canaux.

 

Aveiro (6).JPG

 

À l'origine, comme les bourgades voisines actuellement situées à plus de 5 km du rivage, Aveiro était un port de mer.

 

La petite cité médiévale se développe remarquablement aux XVe et XVIe siècles grâce à la pêche à la morue. En1575, une violente tempête ferme la lagune et le port s'envase. Privée de ses activités (pêche, exploitation des salines, commerce), la cité décline, sa population diminue.

 

Aveiro (16).JPG

 

En 1808 enfin, entre les digues édifiées à l'aide des pierres provenant des murailles de la ville, on réussit à rouvrir la passe entre la ria et l'océan.

 

L'industrie de la céramique et de la porcelaine se développe.

 

 Aveiro (28).JPG

 

Aveiro devient un foyer d'art baroque ; son école de sculpture est réputée ; la ville se couvre de nombreux monuments et les rues se pavent de dessins

 

Aveiro (15).JPG

 

 

Aveiro est aussi la capitale portugaise du sel et, dans les bateaux traditionnels, les moliceiros, on récoltait les algues utilisées ensuite pour fertiliser les dunes environnant la Ria.

 

Aveiro (17).JPG

 


Aveiro (41).JPG

 


Aveiro (47).JPG

 

Nous faisons bien sur un petit tour en moliceiros.

 

Aveiro (19).JPG

 

Ca passe juste sous certains ponts. Il faut surveiller en fonction des marées.


Aveiro (22).JPG

 

Un ancien moulin

 

Aveiro (10).JPG

 

Un pont ou comme à Paris les amoureux peuvent venir y laisser leur message. Mais là interdiction de mettre des cadenas (sinon la police vient les ôter aussitôt) les amoureux mettent des rubans de couleur.

 

Aveiro (24).JPG

Sur le chemin du retour entre Ria et mer, une petite maison, mais alors toute petite la maison smiley6.jpg

 

 Aveiro (1).JPG

 

 Voilà pour aujourd'hui

La suite au prochain article



30/11/2015
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi