Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

Pornic : La corniche de Gourmalon

 

 

 

 

Petite promenade pour ce dernier jour de novembre.

 

Le soleil est bien présent même si la température n'est pas très élevée. Le ciel est d"un bleu sans nuage.

 

gourrmalon.jpg

 

Nous stationnons la voiture au niveau du parc de Gourmalon et nous longeons toute la corniche jusqu'à la thalasso par le chemin des douaniers.

 

Une belle vue sur le château

 

 Pornic (2).JPG

 

La zone fut longtemps une lande inoccupée ponctuée de quelques mégalithes et abritant quelques pâturages. Le littoral et la source de Malmy sont fréquentés par les promeneurs qui y jouissent d'une belle vue sur la ville. La plupart sont des curistes "étrangers" (c'est-à-dire non-pornicais) fréquentant l'établissement des bains de mers installé près du château depuis 1831.

 

Pornic (16).JPG


Au milieu du XIXe siècle, la famille Benoist y possède une ferme sur l'éperon rocher en face du château et une vingtaine d'hectares de métairie sur les 27 que compte le plateau. En 1846, un capitaine au long cours achète un terrain non loin de la ferme pour y faire construire la villa Crucy. Elle restera pendant 20 ans la seule maison balnéaire de la corniche de Gourmalon. En 1866, elle sera accompagnée de la Villa "Del Monte", toute proche.

 

 Pornic (53).JPG


En 1871, Alfred Benoist, héritier de la famille, devient maire de Pornic. Les projets s'accélèrent alors pour valoriser le domaine familial. En 1873, Benoist s'associe avec l'architecte Léon Lenoir pour concevoir un plan de lotissement du domaine.

En 1875, le train arrive opportunément à Pornic et, deux ans plus tard, un établissement de bains est créé dans une petite crique de Gourmalon, rebaptisée "L'Anse aux lapins", vu le nombre de lapins vivant dans la garenne.

 

Pornic (52).JPG

 

 



La garenne quasi-déserte  devient ainsi en ces dernières années du XIXe siècle un nouveau quartier qui profite de la mode des villas balnéaires, dénommées alors chalets.

 

Fiers de leur identité nouvelle, les habitants se considèrent vite comme une communauté à part. Ils vont même jusqu'à élire un Président de la république de Gourmalon, symbole de leur indépendance et de leur différence vis-à-vis de Pornic, dont ils dépendent pourtant administrativement depuis 1836.

 

 Le long de la corniche, des pêcheries rénovées depuis la tempête de 99.

 

Pornic (13).JPG

 


Pornic (15).JPG

 


Pornic (17).JPG

 


Pornic (23).JPG

 

 

avec ou sans cabane


Pornic (27).JPG

 


Pornic (29).JPG

 

 

 Nous arrivons à la thalasso. Une petite pause café/tisane s'impose.

 

Pornic (34).JPG

 

 

De la terrasse, nous voyons les voiliers sortir du port de la Noëvillard. C'est mercredi les écoles de voile sont de sortie.

 


Pornic (35).JPG

 

 

Pornic (37).JPG

 


Pornic (47).JPG

 

Le long de la corniche, les belles endormies jusqu'à l'été prochain

 

Pornic (1).JPG

 


Pornic (10).JPG

 


Pornic (26).JPG

 


Pornic (30).JPG

 


Pornic (48).JPG

 


Pornic (50).JPG

 


Pornic (55).JPG

 

De drôles de cheminées sur l'une d'elle

 

Pornic (21).JPG
Pornic (22).JPG

 

 

On dirait le sud notes1.jpg
....

 

Pornic (18).JPG

 


Pornic (43).JPG

 

 

Et nous voilà de retour à la voiture pour rentrer

 

Pornic (53).JPG

 


Pornic (54).JPG

 

 

Comme un petit air de vacances..

 



30/11/2016
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi