Les bidochons en balades

Les bidochons en balades

L'estuaire Paimblotin

 

Un rayon de soleil cet après midi après plusieurs jours de pluie nous pousse à partir nous balader cet après midi de janvier.

 

Une petite virée aujourd'hui le long de l'estuaire de la Loire de Saint Brévin à Paimboeuf

 

Une soixantaine de pêcheries avec un accès  par ponton agrémente le bord sud de la Loire entre Saint Brévin et Corsept.

 

DSC08863.JPG


DSC08866.JPG

 

Dans la brume de ce jour, les chantiers et leurs gros paquebots en construction se dévoilent derrière le pont

 


DSC08867.JPG


DSC08870.JPG


DSC08872.JPG

 

Pas chaud sous le bonnet Rigolant


DSC08874.JPG

 

Coucou....


DSC08876.JPG

 


DSC08877.JPG


DSC08879.JPG


DSC08880.JPG


DSC08881.JPG

 

Les pins suivent le mouvement du vent et des marées


DSC08885.JPG

 

Nous apercevons le béluga de Airbus qui s'apprête à atterrir

 

 

L'Airbus A300-600ST, également connu sous le surnom de Beluga en raison de sa forme ou encore Super Transporter, est un avion-cargo construit par Airbus. Dérivé de l'avion de ligne A300-600R, le Beluga peut, grâce à sa soute de 37,7 m de long et 7,4 m de diamètre, emporter une charge de plus de 50 tonnes sur une distance maximale de 2 779 km.

 

Cinq exemplaires du Beluga ont été construits et sont utilisés par son unique client, Airbus Transport International, pour le transport de sections d'appareils Airbus entre les divers sites de production en Europe.

 

L'A300-600ST peut également être utilisé pour transporter des charges exceptionnelles comme des satellites, des engins spatiaux, des véhicules militaires ou peut être utilisé pour des opérations humanitaires.

 

Cet appareil doit son nom de Beluga à sa ressemblance frappante avec la silhouette du cétacé du même nom.

 


DSC08886.JPG

 

 

La tâche première d'ATI est de transporter les composants d'Airbus à travers l'Europe pour l'assemblage final à Toulouse ou à Hambourg.

 

DSC08892.JPG

 

Les Beluga ont été utilisés pour transporter différents chargements spéciaux, y compris des composants de station spatiale, de grandes œuvres d'art fragiles, des machines industrielles, et des hélicoptères entiers.



 



DSC08894.JPG

 


DSC08895.JPG

 

Arrêt au port de la maison verte de Corcept


DSC08899.JPG

 

L'espace d'un siècle, de 1850 jusqu'au lendemain de la 2ème guerre mondiale, le port de Corsept a connu une bonne activité marchande, essentiellement due aux pêcheurs mais aussi au trafic de chalands à chaux venant de la région de Montjean près d'Angers.

DSC08905.JPG

L'envasement progressif du chenal Sud de la Loire fit déserter le port de la Maison Verte vers 1950.


DSC08900.JPG

 


DSC08901.JPG

 


DSC08903.JPG

 


Nous arrivons à Paimboeuf et stationnons devant un potager collaboratif sur les bords de Loire

 


DSC08906.JPG

 

 

Prise de vue au pied du phare, d'un coté les maisons colorées


DSC08907.JPG

 


DSC08908.JPG

 

De l'autre, les brises vagues et sa promenade aménagée


DSC08909.JPG

 

Les façades bien connues  quai Boulay Paty , devant la maison de Dominique Leroy.

Une maison pas tout à fait comme les autres, « habillée comme un fond de scène » au gré des envies de son occupant. Depuis plus d’un an, elle porte un décor en bois, constitué d’objets hétéroclites qui font d’elle, une demeure unique dans la région.


DSC08910.JPG

 

 

Après avoir habillé sa façade de tissu puis de bois, c’est avec de la chambre à air qu’il a décidé, cet été, de recouvrir les murs de sa maison.

 

 

Sur la façade, entièrement recouverte de chambre à air, se côtoient figurines de dinosaures, corbeaux, chaussures et autres bizarreries.

 


DSC08912.JPG

 

Bon, chacun ses goûts et n'est pas artiste qui veut  a40d6c483bf468470fcf7057054d8a92.png

Je préfère presque mieux l'art industriel !!!!


DSC08915.JPG

 

 

 Allez , fait pas chaud quand même, on va s'rentrer

 



17/01/2018
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi